Dépêche
Accueil » Economie » Marouane Lamharzi, le génie marocain de l’appli

Marouane Lamharzi, le génie marocain de l’appli

Marouane Lamharzi Alaoui - © Ph : DR

Marouane Lamharzi Alaoui – © Ph : DR

[quote font= »1″]Profil. Ingénieur,  développeur d’applications  et podcaster, Marouane  Lamharzi Alaoui, est  devenu le symbole d’une  jeunesse marocaine très  talentueuse.[/quote]

Lance Armstrong plantait, en  1969, le tout premier drapeau,  américain, sur la Lune. Lui  était le premier à envoyer, en 2014,  le drapeau marocain dans l’espace.  Lui, c’est Marouane Lamharzi Alaoui.  Né en 1986 à Errachidia, ce jeune  ingénieur aux multiples talents,  réalisait son rêve de décrocher un  diplôme en ingénierie informatique,  de l’Ecole nationale de l’industrie  minérale, après un baccalauréat  filière sciences mathématiques.
Fasciné par les réalisations  d’ingénieurs qui ont révolutionné  le monde, comme Dennis Ritchie,  inventeur du langage C, ou encore  le codéveloppeur du système  d’exploitation Unix, Linux Torvalds,  Marouane Lamharzi tombait  rapidement sous le charme de  l’univers de l’invention et des  nouvelles technologies. En quelques  années seulement, il deviendra luimême  une icône en matière de  développement des applications  au Maroc, mais aussi un célèbre  podcaster.
Il suffit de rappeler que ce jeune  homme est le créateur de Sybla  Maroc, une application dédiée  aux téléphones Android, qui sert  à identifier automatiquement les  appels entrants en provenance  d’un numéro inconnu, ou non  enregistré dans le répertoire, et affiche le nom, l’adresse et la ville  de l’appelant. Cette appli a fait un  carton auprès des utilisateurs, avec  100.000 téléchargements en 15 jours  seulement, figurant, ainsi, parmi  les meilleurs téléchargements sur  Google Play.

Ascension fulgurante
Depuis, Marouane a multiplié les  réalisations, notamment avec Carte.  ma, l’unique site dans la zone MENA  (Moyen Orient et Nord Afrique),  offrant le service de Street View,  ce qui permet aux internautes de  se promener virtuellement depuis  un ordinateur ou un smartphone.  Mais Marouane ne se limite pas à  l’invention, et s’aventure sur d’autres  terrains comme le podcasting, ce qui  en fait, justement, un personnage  particulièrement intéressant. Avec sa série, qu’il a baptisée “Al Moaamara”  (littéralement le complot), le jeune  ingénieur déploie son intelligence,  son immense culture, mais surtout  son intelligence et sa créativité, pour  prouver que l’on peut facilement  créer des theories de complot à partir  de réalités et faits documentés. Le  tout façonné avec ironie et finesse  technique, pour donner une produit  de haute qualité, qui sera diffusé au  prochain Ramadan sur une chaîne  nationale. D’ailleurs, cette série,  arrivée à son 4ème épisode, totalise  près d’un million et demi de vues sur  Youtube, ce qui a vallu à Marouane  une nomination aux Maroc Web  Award 2014, pour le prix du meilleur  podcaster.
Et, malgré ses multiples activités,  Marouane gère facilement son  temps. «Je consacre le maximum  de mon énergie et mon temps à  mon projet Carte.ma et ce qui reste  pour le podcasting et surtout la  série “Al Moaamara”», nous confiet-  il. Le secret? Marouane aime ce  qu’il fait «Je vis de ma passion,  naturellement j’ai envie d’améliorer  et d’augmenterer les chances de  réussite de mon projet. D’en savoir  plus, d’en faire plus et de monter en  compétences», nous explique-t-il.
Cette passion a conduit Marouane à  entreprendre une manoeuvre qui a  particulièrement attiré l’attention.  Le jeune ingénieur lançait en 2014,  depuis Londres, en Grande Bretagne,  un ballon stratosphérique rempli  d’hélium, en passant par le Sahara  marocain, avant de s’envoler pour  l’espace. La vidéo de l’opération  avait comme premier but de porter  le drapeau marocain jusqu’à la  stratosphère, à plus de 40 kilomètres  du sol.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !