Dépêche
Accueil » A la une » M.Jouahri : Brexit: La sortie de la Grande Bretagne de l’UE n’a pas eu un impact négatif sur le Maroc

M.Jouahri : Brexit: La sortie de la Grande Bretagne de l’UE n’a pas eu un impact négatif sur le Maroc

Abdellatif Jouahri.

Abdellatif Jouahri.

La sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne « n’a pas eu un impact aussi négatif que l’on prévoyait sur le Maroc » a assuré, mardi, le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri.

« Étant donné le délai assez long pour finaliser les conditions de cette sortie, le Maroc n’a pas été si négativement impacté », a estimé M.Jouahri, lors d’une conférence de presse tenue à Rabat à l’issue de la troisième réunion trimestrielle de cette année du Conseil de Bank Al-Maghrib.

Selon l’analyse des experts marocains, l’effet du Brexit, voté par les Britanniques, demeure incertain sur l’économie marocaine. Ils restent unanimes sur la nécessité de l’adoption de nouveaux accords commerciaux et donc la construction de nouvelles relations économiques avec la Grande Bretagne (GB).

La balance commerciale entre le Maroc et le Royaume-Uni s’est affichée déficitaire à fin 2015 au détriment du Royaume du Maroc, avec un solde commercial estimé à 1,98 milliard de dirhams, selon les chiffres de l’Office des changes.

Les exportations du Maroc vers la Grande-Bretagne sont estimées à 6,01 milliards de dirhams, alors que les importations de ce pays de l’Europe continentale se sont chiffrées à 7,99 milliards de dirhams à fin 2015.

Les voitures particulières viennent en tête des importations marocaines en provenance du Royaume-Uni avec plus de 1,85 milliard de dirhams, suivies des autres produits pétroliers (1,55 milliard de dirhams) et des fils à chaud et tubes en fonte ou en acier (806,85 millions de dirhams).

En revanche, le Maroc exporte vers la Grande-Bretagne principalement des vêtements (1,69 milliard de dirhams), des voitures particulières (1,51 milliard de dirhams) et du matériel électrique (520,19 millions de dirhams). Ces volumes font de la Grande-Bretagne le 7e client et le 15e fournisseur du Maroc. Le Royaume-Uni est le 62ème investisseur au Maroc. Notons, enfin, que le Maroc reçoit 1% des investissements britanniques dans le monde.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !