Dépêche
Accueil » A la une » M. Boussaid: L’économie marocaine fait preuve d’une grande résilience

M. Boussaid: L’économie marocaine fait preuve d’une grande résilience

Mohamed Boussaïd

Mohamed Boussaïd

L’économie marocaine fait preuve d’une grande résilience du fait notamment de la diversification des sources de développement, a affirmé le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, soulignant que le Royaume constitue « un point très lumineux » dans le monde arabe du point de vue de la croissance, l’attractivité des investissements et l’adoption des grandes réformes structurantes.

Dans un entretien accordé mercredi à la MAP en marge des Assemblées annuelles conjointes des institutions financières arabes qu’abrite Bahreïn, M. Boussaid a indiqué que ces acquis se sont renforcés davantage grâce à la stabilité dont jouit le Maroc, les réformes lancées à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI et la vision claire dans les secteurs fondamentaux.

La diversification des sources de croissance font de l’économie nationale un modèle avéré dans la réalisation du développement durable, a dit le ministre, notant que la forte baisse des prix des produits de base et des cours du pétrole au niveau mondial interpelle certains pays à suivre cette orientation de la diversification économique.

Mettant en exergue le travail colossal abattu par le gouvernement ces deux dernières années pour la révision du cadre macroéconomique, le ministre a expliqué que les efforts déployés dans ce cadre ont permis d’amortir les grands chocs auxquels avait fait face l’économie nationale, citant à titre d’exemple la crise économique mondiale, la hausse des prix des hydrocarbures et le ralentissement de la croissance des entreprises.

Pour le ministre, ces efforts ont également permis de rétablir l’équilibre et de procéder à la révision des niveaux de déficit dans le budget général et les finances extérieures à travers la réalisation d’une augmentation des recettes notamment fiscales et la rationalisation des charges et des dépenses dans le budget.

Abordant les relations du Maroc avec les institutions financières arabes et les grands défis posés à ces instances dans le sillage des crises que connait la région, le ministre a affirmé que le Royaume jouit d’une présence distinguée au sein de ces instances en tant que partenaire crédible qui contribue activement à travers ses positions et ses visions pertinentes à renforcer les échanges commerciaux interarabes et à réussir une grande intégration sur le plan économique.

Le Maroc et les instances financières arabes develeoppenet des relations de partenariat solides et distinguées en matière de financement des projets de dévelopement, a-t-il dit, notant que ces liens sont basés surtout sur la confiance eu égard au rôle important que joue le Royaume au sein du monde arabe en général et grace au succès et aux orientations de la politique nationale de développement qui se démarque par la clareté dans les orintations générales de l’économie nationale, soulignant que le developement du Maroc est très apprécié et évalué positivement ce qui consolide plus cette confiance mutuelle.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !