Dépêche
Accueil » Culture » “L’offrande”, de Abbés Saladi, adjugé à plus de 5 millions de dirhams

“L’offrande”, de Abbés Saladi, adjugé à plus de 5 millions de dirhams

© Photo : DR

© Photo : DR

On sait tous que les tableaux de peintres marocains valent  de l’or et qu’ils se vendent à des prix de plus en plus élevés.  Chaque fois, une oeuvre bat le record d’une autre, haussant  ainsi la valeur matérielle et artistique des arts plastiques  marocains. La dernière surenchère en date d’une toile marocaine  a permis de la vendre à 5.083.847 de dirhams (466.518 euros). Il  s’agit du tableau “L’offrande” du peintre marocain Abbés Saladi,  cédé lors d’une vente aux enchères entièrement dédiée à la  création contemporaine marocaine, orchestrée en duplex entre  Casablanca et Paris.

Cette huile sur panneaux (206×103 cm), la dernière de grand format  réalisée par feu Saladi (1950-1992) et illustrant son univers  fantasmagorique, a suscité les convoitises des enchérisseurs et a  remporté le palmarès de plus haute enchère, établissant ainsi un  nouveau record mondial pour une oeuvre de ce peintre, indique  un communiqué des maisons de vente Millon et Mazad&Art,  organisatrices des enchères.

La vente a totalisé 9.500 MAD et 36 enchères confirmées, qui ont  également concerné les oeuvres de trois autres artistes marocains,  à savoir Ahmed Cherkaoui, Mohamed Drissi et Mohammed  Melehi.

L’installation de l’artiste Mohamed Drissi (1946-2003), constituée  de 7 sculptures aux dimensions variables, et le “tableau sans  titre” de Melehi, exécuté en 2011, ont fait l’objet de nombreuses  attentions de la part des collectionneurs et ont connu un succès  lors de cette vente pour être adjugés pour 888.425 DH chacun.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !