Dépêche
Accueil » Société » L’idylle des deux adolescents Simo et Rebecca

L’idylle des deux adolescents Simo et Rebecca

simou-et-rebeeka

Le 13 juillet, à l’aéroport  Mohammed V à Casablanca.  Le regard errant, la mine pâle  et défaite, Simo fait ses adieux à  Rebecca, le vague à l’âme. Il tente  de retenir ses larmes, mais la douleur  finit par triompher de son courage  quand il regarde sa bien aimée  s’éloigner au milieu d’une longue  file qu’il aurait souhaitée encore  plus longue. C’est ainsi qu’on pourrait  imaginer les adieux de Simo El Adala,  à la jeune Américaine, originaire du  Connecticut, Rebacca Arthur, au  moment du retour de cette dernière  au pays de l’oncle Sam après avoir  passé un séjour de rêve avec son  bien aimé. Un séjour marqué tout  de même par quelques incidents qui  ont jeté le trouble dans cette histoire  d’amour née dans l’univers virtuel  du net et qui s’est prolongée dans le  monde réel.

Jeunesse fougueuse
En fait, les deux adolescents de 17 ans  font parler d’eux, depuis quelques  jours, grâce à leur idylle qui a traversé  les frontières et voyagé à travers la  toile. Le public découvre leur histoire  quand les autorités américaines  lancent un avis de recherche pour  retrouver Rebecca Arthur, qui aurait  laissé ses parents sans nouvelles  après s’être envolée vers la Californie  le 6 juillet 2015. Le jeune Américaine,  venue rendre visite à son amoureux  marocain, à Casablanca, était à  cent lieues d’imaginer la tournure  qu’allaient prendre les événements.  Elle coulait le parfait amour avec son  Simo quand elle découvre que ses  parents la recherchaient et qu’on  pensait qu’elle a été kidnappée.

Quelques jours auparavant, Rebecca  avait entrepris le voyage vers le Maroc  avec le consentement de sa maman, qui lui a donné une autorisation  écrite pour rencontrer Simo, que sa  fille a connu sur Facebook deux ans  auparavant. D’une simple amitié, la  relation entre les deux teenagers s’est  développée au fil des conversations  sur Skype pour se transformer en une  histoire d’amour. Tout se déroule  comme dans un rêve jusqu’au jour où  la copine de Rebecca s’en mêle. Ayant  été abandonnée par Rebecca, qui a  refusé de l’accompagner au Maroc,  l’amie se venge. Elle alerte la maman  de la jeune femme et lui explique que  sa fille n’est pas en sécurité là où elle  est.

Les Yankees, ignorant tout du Maroc,  imaginaient probablement que la  jeune Américaine était entre les  mains de marchands d’esclaves et  qu’elle risquerait d’être vendue,  pieds nus, dans un vulgaire marché  au milieu des chameaux. Aussitôt mis  au courant de cette confusion, Simo  se présente au consulat des Etats Unis  et éclaire les autorités sur la réalité  des choses. Il est bien accueilli par le  diplomate américain et obtient même  une promesse de sa part de l’aider à  terminer ses études aux USA. Entre  temps, la rumeur se propage, comme  une traînée de poudre sur les réseaux  sociaux et autres organes de presse et  les commentaires à propos de l’idylle  de Simo et de la jeune blonde aux yeux  bleus fusent sur la toile.

Et pour porter la tension à son comble  la police et le FBI entrent en scène….  De rebondissement en rebondissement  l’histoire à l’eau de rose de Simo et  Rebecca prend des couleurs mais finit  par bien se terminer. Quoique partie  avant l’heure, Rebecca retourne chez  elle avec de charmants souvenirs  plein la tête et de belles promesses  en perspectives. Tout est bien qui finit  bien.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !