Dépêche
Accueil » Culture » L’exposition « Avant d’oublier » à la Bibliothèque Nationale du Maroc, jusqu’au 30 Nov 2015

L’exposition « Avant d’oublier » à la Bibliothèque Nationale du Maroc, jusqu’au 30 Nov 2015

Expo-avant-d-oublier

Des métiers et des hommes

Avant d’oublier ces artisans qui sont  toujours là où on a besoin d’eux et avant  que le temps n’efface définitivement leurs  traits et décime leurs gestes, le photographe  espagnol Selector Marx s’est donné pour  mission de les figer à jamais dans des clichés et  de les exposer à la Bibliothèque Nationale du  Royaume du Maroc, à Rabat, où ils sont visibles  jusqu’au 30 novembre 2015.

Comme son nom  l’indique, l’exposition «Avant d’oublier», initiée  par Nobulo (une entreprise culturelle dédiée  aux projets artistiques à niveau international),  met en avant des métiers et des hommes qui  travaillent dans l’ombre et la discrétion. Les  mettre sous les feux des protecteurs est une  manière de leur témoigner une reconnaissance  qui leur a toujours fait défaut.

Horloger, bouquiniste, rameur, relieur doreur,  boulanger de four traditionnel, vendeur de  charbon, cordonnier, cireur de chaussures,  tailleur et confectionneur de nattes en jonc  sont autant de métiers qui ont rendu de loyaux  services à la société et qui ont toujours fait  partie du paysage urbain. Mieux encore, ils  représentent un patrimoine culturel immatériel  en voie d’extinction. D’où le devoir de mémoire  qu’accomplit cette exposition et l’hommage  qu’elle rend à leur abnégation et à leur humilité.

Dix métiers sont donc mis en exergue à travers  cette manifestation. Dix savoir-faire qui ont  résisté à l’érosion et à l’usure du temps pour  perpétuer des techniques ancestrales qu’ils se  sont transmises de génération en génération.  «En racontant leur histoire, le projet «Avant  d’oublier» souhaite connecter les nouvelles  générations avec un passé qui s’estompe sous  l’industrialisation globale et faire revivre cet  héritage unique et particulier», précisent les  organisateurs.

Sur les photos du jeune photographe espagnol  Selector Marx, les artisans, gardiens du temple  de la mémoire, sont en pleine exécution de  leurs besognes. Les portraits sont accompagnés  d’extraits biographiques de ces héros de l’ombre  pour tracer les contours de leurs histoires  personnelles et les sortir de l’anonymat.  L’exposition offre une balade enchanteresse  dans des univers hauts en couleurs et un  rempart contre l’oubli. A visiter absolument

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !