Dépêche
Accueil » Dernière minute » L’emploi sous toutes ses formes à Marrakech

L’emploi sous toutes ses formes à Marrakech

© ph : DR

© ph : DR

Les participants au 3ème Forum International sur les politiques publiques de l’Emploi, ont appelé, jeudi à Marrakech, à mettre l’emploi au centre de la stratégie de la croissance par la mise en place d’un cadre macro économique qui favorise la création d’emploi et renforce les investissements publics et privés.

Ils ont également plaidé, dans des recommandations formulées à la clôture de cette manifestation organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, sous le thème « Promouvoir la croissance via des politiques et institutions inclusives du marché du travail », pour la mise en œuvre des stratégies sectorielles de promotion de la diversification structurelle, l’instauration des incitations fiscales et le renforcement de l’inclusion financière.

Les intervenants ont, en outre, souligné l’impératif d’assurer une adéquation entre les profils des migrants et les besoins du travail, à travers l’anticipation des besoins en compétences et l’organisation de formations et de stages professionnels.

Ils ont aussi relevé le développement de dispositifs ciblant les jeunes défavorisés à travers notamment des subventions salariales, le renforcement des services publics et le développement de l’entreprenariat.

L’accent a, également, été mis sur la lutte contre la précarité et l’informel ainsi que sur le financement équitable et suffisant de la protection sociale.

S’agissant des mesures visant à assurer une meilleure égalité hommes femmes sur le marché du travail, les participants ont préconisé la mise en place d’un système d’évaluation des politiques de développement et de leurs incidences sur l’emploi féminin, en appelant à lutter contre les discriminations au travail et améliorer les conditions de travail des femmes.

Ils ont, de même, recommandé l’instauration d’une culture d’égalité entre les hommes et les femmes de manière générale et sur le marché de travail en particulier, soulignant la nécessité de prendre des mesures à même d’assurer une meilleure conciliation travail-vie familiale.

Quant aux mesures préconisées pour renforcer les politiques et institutions du marché du travail face aux disparités intra et inter régionales, les participants ont appelé à répondre de manière souple aux besoins des entreprises et des travailleurs à travers notamment le développement du capital humain, et par conséquent, la sécurisation des parcours professionnels.

Les participants à ce forum ont mis en outre l’accent sur la nécessité de garantir un accès équitable au marché de l’emploi aux migrants, de manière à leur préserver une vie décente et un minimum de bien être social.

Ils ont, dans le même sens, soulevé la nécessité de garantir une bonne gestion de la diversité culturelle de manière à lutter contre toute sorte de discrimination et exclusion et promouvoir l’équité et l’égalité des chances dans l’accès du marché de travail du pays d’accueil.

Les intervenants ont aussi plaidé pour inclure la dimension emploi ainsi que les phénomènes migratoires dans les accords de libre échange et d’investissement international.

Les participants à ce forum de deux jours ont examiné les options de politiques en vue de faire face aux inégalités en matière de croissance inclusive et d’emploi, le renforcement de la croissance et le bien être via des politiques et institutions inclusives des marchés du travail, l’insertion économique des jeunes sur les marchés du travail, outre la promotion d’une plus grande égalité entre hommes et femmes dans ce secteur.

Ils ont également débattu des politiques et institutions du marché du travail face aux disparités intra et inter régionales et des inégalités et impacts des marchés du travail sur les travailleurs migrants.

Ont pris part à ce carrefour mondial de l’emploi, plus de 200 responsables venus des quatre coins du monde, dont des représentants des ministères de l’Emploi et du travail des pays européens, arabes, asiatiques et d’Amérique, ainsi que les organisations des employeurs et des travailleurs, les institutions et organismes internationaux opérant dans le domaine de l’emploi et du développement, notamment l’Organisation Arabe du Travail, la Banque Mondiale, le PNUD et la Banque Européenne d’Investissement.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !