Dépêche
Accueil » Economie » Le Maroc champion de la contrefaçon en Afrique

Le Maroc champion de la contrefaçon en Afrique

contrefacon-maroc

L’OCDE PUBLIE SON RAPPORT MONDIAL SUR LA CONTREFAÇON

C’est connu: le Maroc est un  pays où le phénomène de la  contrefaçon est très répandu.  Ce phénomène économique,  qui prend une ampleur considérable  d’année en année, trouve toute sa  racine dans la contrebande qui prospère  aux frontières du Maroc avec de nombreux  pays, dont l’Algérie, la Mauritanie  ou encore avec les présides espagnols,  Sebta et Mélilia.

Selon un classement réalisé,  le lundi 18 avril 2016, par la très crédible  Organisation de coopération et de  développement économiques (OCDE),  en partenariat avec l’Office de l’Union  européenne pour la propriété intellectuelle,  le Maroc figure dans le top 6 des  pays producteurs et même exportateurs  de contrefaçons. Si la Chine est de loin  le premier pays en la matière avec 63%  de saisies mondiales, le Royaume enregistre  0,6% des saisies totales de produits  contrefaits dans le monde.

Destruction de l’industrie
D’une valeur estimée à 2,7 milliards de  dollars, soit 26 milliards de dirhams, les  produits contrefaits marocains arrivent  à se frayer un chemin sur les marchés  mondiaux de la distribution. Au niveau  mondial, la contrefaçon génère un  énorme chiffre d’affaires: 461 milliards de  dollars en 2014 tandis que les importations,  elles, s’élèvent à 17.900 milliards de  dollars. Des chiffres qui donnent le vertige  et font froid dans le dos mais surtout  participent à la destruction de l’industrie  réelle.

Outre le Maroc, d’autres pays considérés  comme émergents économiquement  figurent sur la liste des pourvoyeurs de  la contrefaçon. Il s’agit, notamment, de  la Turquie, de la Thaïlande, de Singapour  et de l’Inde. Même les pays les plus industrialisés  et les plus respectueux de  la législation économique internationale,  dont les États-Unis, l’Italie ou encore la  France, sont également touchés par la  contrefaçon. Selon le rapport explosif de  l’OCDE, la contrefaçon concerne tous les  types de produits, à commencer par les  sacs à main et parfums de marque prestigieuse,  aux pièces de machine et produits  chimiques, en passant par les divers  modèles de chaussures.

Au-delà des dangers économiques provoqués  par la contrefaçon, le phénomène  est également connu pour avoir  des risques prouvés sur la santé et la vie  des personnes. Le document de l’OCDE  cite, entres autres, les pièces automobiles  défectueuses, médicaments aux  effets néfastes, jouets dangereux, lait  pour bébé sans valeur nutritive et instruments  médicaux donnant des mesures  erronées. Les matières, généralement  de mauvaise qualité, utilisées dans les  produits contrefaits portent souvent des  substances cancérigènes.

Parmi les marques les plus touchées par  la contrefaçon dans le monde figurent les  produits américains, italiens et français  avec respectivement 20%, 15% et 12%  des valeurs saisies.  Autre danger de la contrefaçon: une  grande partie des sommes générées alimente  le crime organisé et finance le terrorisme.  Ce sont les plus grands risques  auxquels sont exposés les pays qui  abritent la contrefaçon. Notre pays a tout  l’intérêt à combattre ce fléau.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !