groupe crédit agricole du maroc
Dépêche
groupe crédit agricole du maroc
Accueil » Culture » L’artiste-peintre Hayat Saidi primée en Italie

L’artiste-peintre Hayat Saidi primée en Italie

Plus marocain que moi, tu meurs

Hayat Saidi est une artiste peintre marocaine à la renommée internationale. Âgée de 55 ans, elle est la première personnalité africaine et arabe à remporter le prix italien “Il Pensatore”, le 16 décembre 2017.

Ne remporte pas un prix en art à l’échelon international qui veut… les 25 ans de carrière de la peintresse de renom Hayat Saidi rehaussés de moult prix lui en ont valu un autre… d’exception cette fois. C’est le dernier en date, celui du 16 décembre 2017 qui lui a été décerné par l’Académie internationale italienne de l’art dans le monde. Le dernier ou les derniers car c’est plutôt deux qu’un… d’abord, le prix Guerrieri di Riace comme une reconnaissance à l’international du parcours de l’artiste, couronné du diplôme non moins international pour les droits de l’Homme Victor Hugo. Puis, le premier pour une première… comme il est un début à tout, l’Histoire a voulu que Hayat Saidi soit la première personnalité africaine et arabe à remporter le prix Il Pensatore. Un prix qui lui a été remis à Lecce, ville au nord de l’Italie, en hommage à Auguste Rodin pour son art engagé. Oui, engagé, car la peintresse d’abord marocaine est loin de concevoir l’art comme étant une finalité, mais plutôt un moyen au service d’un monde perfectible. Et oui, marocaine, car en sus du caftan de chez nous, reçu comme l’emblème d’un exotisme traditionnel mais voyageur, mis en avant puis sur l’estrade comme une fierté originelle de l’artiste qui a été primée en 2016 du Beato Angelico, l’artiste n’a pas manqué pas de réclamer sa marocanité au bout de chaque phrase ou presque. Une femme d’un patriotisme rare qui entremêle couleurs et lumières pour imprégner et l’amateur et l’expert de cette chaleur du pays. «On me dit souvent, ici, en Italie, “vos tableaux dégagent une belle chaleur”…je réponds tout court: “C’est le Maroc”», avoue-t-elle. Une patriote dont les tableaux sont cotés à l’international, enregistrés auprès du Tribunal de l’Art de Milan ainsi qu’en France à Drouot puis vendus aux enchères. L’artiste a aussi participé a la Biennale de Venise, de Florence, de Rome, de Palerme et de Lecce..

Un concept généreux
Avec Hayat Saidi, la femme marocaine est à l’honneur: «Je tiens à corriger chez certains Occidentaux l’image faussée qu’ils entretiennent sur le compte de la femme marocaine… il est des femmes marocaines libres, émancipées, servant d’exemple…», nous dit-elle. Un engagement qui accouche d’un concept généreux car incluant la femme tout court. Un concept du nom de Women’s Art World, signé Hayat Saidi et qui vise la promotion et la valorisation de la femme artiste dans le monde.

Aussi soucieuse du dérèglement climatique, c’est lors de la Cop 22 que l’artiste a vu bon d’exposer ses oeuvres portant, comme le veut le thème, sur l’art et l’environnement au Musée de Marrakech. Là où les couleurs riment avec avertisseurs… là où les traits nous parlent d’une nature au bout du débordement.

Mais comme le débordement est l’adepte de l’art plutôt que de la vie, l’artiste nous en promet le long de l’année qui vient. Nous la verrons en 2018 lors de l’événement Art collection dans le monde, en Italie, puis à celui de Women Art World, en Allemagne, puis ailleurs… un ailleurs que l’artiste se réserve d’annoncer le moment venu.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !