Dépêche
Accueil » High Tech » La guerre des «Anonymous» contre Daech, un pétard mouillé finalement

La guerre des «Anonymous» contre Daech, un pétard mouillé finalement

Anonymous

Quelques jours après les attentats  de Paris, le 13 novembre 2015, le  célèbre groupe d’hacktivistes,  «Anonymous», a publié une vidéo dans  laquelle il lance la chasse aux membres de  Daech sur la toile.

Bien qu’en avril 2015, Twitter suspendait  10.000 comptes de djihadistes à la suite  d’un signalement des hackers, la guerre  lancée par Anonymous contre Daech après  les attentats de Paris, a déjà échoué. Pire  encore, cette action peut être un fardeau  dans la lutte officielle des gouvernements  contre l’organisation terroriste.

Les  opérations des Anonymous pourraient  brouiller les sources des renseignements  et inonder les canaux traditionnels  d’informations avec de la désinformation.

D’ailleurs, l’une des fameuses listes de  comptes signalés et mis en ligne par des  membres d’Anonymous, n’est pas du tout  convaincante. Sur les 4.000 comptes, il  y en a quelques-uns «qui ont posté des  messages de sympathie à Daech, mais la  majorité ne sont pas spécialement liés  à Daech. Certains sont des comptes qui  “trollent” Daech. D’autres sont simplement  des comptes en arabe»

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !