Dépêche
Accueil » Politique » La coopération entre le Maroc et le Bahrein discutées à Manama

La coopération entre le Maroc et le Bahrein discutées à Manama

Talbi-Alami-Manama-Ahmed-Al-Mella-bahrein

Le président de la Chambre des Représentants, M. Rachid Talbi Alami, a loué, dimanche soir à Manama, les positions solidaires exprimées mutuellement par le Maroc et le Bahreïn, et qui sont de nature à préserver les intérêts et la souveraineté des deux pays.

Lors de ses entretiens avec le président du parlement Bahreïni, Ahmed Al- Mella, M. Talbi Alami s’est félicité également de l’appui aux efforts communs en vue de développer la coopération entre les deux pays et ce, en application des orientations clairvoyantes de SM le Roi Mohammed VI et de SM le Roi Hamad Ben Issa Al Khalifa.

M. Talbi Alami a salué, à cette occasion, la position du Royaume du Bahreïn soutenant l’intégrité territoriale du Maroc, faisant part de son estime pour l’expérience de ce pays frère en matière de démocratie, conformément au projet de réformes pilote que mène le Chef d’Etat du Bahareïn.

M. Talbi Alami a également mis en avant l’engagement du Maroc aux côtés du Bahreïn pour la consécration du développement, de la paix et de la stabilité, en faveur « du peuple Bahreïni qui jouit de beaucoup d’estime et de respect de la part du peuple marocain ».

Accompagné de l’ambassadeur du Maroc à Manama, Rachid Khatabi, le président de la chambre des Représentants, a indiqué que le Maroc et le Bahreïn sont « deux modèles démocratiques qui n’ont pas besoin de leçons à apprendre de quiconque », et qu’ils sont engagés à œuvrer, la main dans la main, en vue de réaliser les attentes et les aspirations de leurs peuples, pour une vie digne et prospère, et pour davantage de paix et de stabilité.

Dans une déclaration à la presse au terme de cette réunion de travail, M. Talbi Alami a mis en exergue la convergence des points de vue des deux Royaumes concernant plusieurs questions arabes et internationales d’actualité, notant que « les actes terroristes ne vont nullement nous vaincre car, nous sommes des ayants droit et nous allons nous aider pour nous défendre les uns les autres ».

Et de faire observer que « nous ne prêtons nullement attention aux moyens mobilisés pour ternir l’image et la réputation de nos peuples arabes, car nous sommes en phase d’édification de nos sociétés selon nos capacités, nos spécificités, et notre portée historique, religieuse et culturelle », a-t-il dit.

Et M. Alami de poursuivre que cette portée, gage de fierté pour les pays arabes, est loin d’être mise à la disposition de cette partie qui cherche, par tous les moyens, à concevoir une image stéréotypée des peuples arabes, pour servir un agenda précis.

De son côté, le président du parlement Bahreïni, a mis en avant les droits légitimes du Maroc à préserver sa souveraineté et son intégrité territoriale, et à garantir sa paix et la protection de son peuple, notant qu’il s’agit même de priorités qui bénéficient d’un appui de son pays à tous les niveaux.

Et de faire observer que les liens entre les deux Royaumes servent de modèle à suivre en matière d’action conjointe et du destin commun, soulignant l’importance de raffermir la coopération et la coordination parlementaires, pour tirer profit des expériences en matière d’action parlementaire, notamment au niveau de l’action législative et de promotion du rôle des commissions communes d’amitié, et la coordination des efforts en vue de consolider la coopération dans divers domaines.

Sur un autre registre, M. Al-Mella, a relevé que le phénomène du terrorisme et de l’extrémisme constituent un danger qui guète les sociétés et les Etats, notant que la région est longtemps la proie des groupes terroristes, soutenus par des parties étrangères connues, dans le seul but de freiner la marche vers la démocratie et nuire aux intérêts publics et privés des pays stables et sécurisés.

A noter que M. Talbi Alami effectue une visite de travail à Manama à la tête d’une délégation de la Chambre de Représentants, au cours de laquelle, il rencontrera plusieurs responsables Bahreïnis.

Au menu de ces rencontres, l’examen des moyens à mettre en œuvre pour soutenir la coopération entre les deux Royaumes, notamment dans le domaine parlementaire.

La délégation marocaine comprend, Abdelkader Tatou, vice-président de la Chambre des Représentants, Ahmed Chakri, chef du cabinet du président de la Chambre des Représentants, et Khalid Adnoun, Conseiller au cabinet.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !