KICK-BOXING: Zakaria Tijarti, un futur grand



Le combattant marocain Zakaria Tijarti, vainqueur de la quatrième édition du Grand Prix Mohammed VI de kick-boxing, a également remporté la ceinture de champion de monde WMTA des moins de 66 kg en Muay Thai.

Dans la lignée du célèbre Badr Hari, ou des frère Azaïtar, un autre combattant marocain a réussi à faire son trou dans l’impitoyable monde des arts martiaux. Ce samedi 26 janvier 2019 à Marrakech, Zakaria Tijarti a été sacré champion du monde WMTA des moins de 66 kg en Muay Thai. Le must pour les amateurs de cette discipline qui autorise l’usage des poings, des pieds, des coudes et des genoux.

Face à l’Espagnol d’origine vénézuélienne Mikel Sortino, la victoire du combattant marocain ne souffre d’aucune contestation, dominant le combat de bout en bout et ne laissant aucune chance à son adversaire du jour grâce à un rythme infernal. Supérieur physiquement et très à l’aise sur le ring, le marocain est parvenu à plaquer son adversaire plusieurs fois, ce dernier ayant passé la majeure partie du combat en posture défensive.Tijarti aurait même pu s’adjuger la victoire par KO mais la résistance du champion continental (Europe-Amérique) l’en a empêché. A l’issue du combat, le marocain est déclaré vainqueur et s’empare de la ceinture de champion du monde. Un première dans cette discipline pour un marocain. Tijarti a pu exprimer sa joie après cette démonstration sur ses terres.

Il a tenu à remercier le public marocain venu de toutes les régions du Maroc et de l’Europe, qui l’a soutenu durant ce combat décisif, relevant qu’il a été au rendez-vous et a dignement honoré le drapeau national. Tijarti possède désormais un joli bilan de 23 victoires en combat professionnel en 26 rencontres, pour seulement trois défaite. Il étoffe ainsi un palmarès déjà garni par entre autres le titre européen d’Enfusion et le championnat des Pays-Bas pour 2015.

Laisser un commentaire