Dépêche
Accueil » A la une » Une jeune fille marocaine interprète des chansons patriotiques à l’Opéra d’Oslo

Une jeune fille marocaine interprète des chansons patriotiques à l’Opéra d’Oslo

Niima-Assadi-Alaoui-opera-oslo

Niima Assadi Alaoui, jeune fille marocaine de 13 ans, n’oubliera jamais le jour où elle a participé au concert « couleurs du monde » donné à l’opéra d’Oslo, l’un des plus prestigieux temples de la musique mondiale.

Cette native d’El Jadida a interprété, aux côtés d’autres participants venus des quatre coins du monde, des chansons prônant l’amour, la paix et la coexistence devant un public cosmopolite représentant les pays prenant part au Festival langues et cultures, qui se tient actuellement dans la capitale norvégienne.

Niima a également chanté des morceaux patriotiques, dont « Al Maghrib Maghribna » devant une foule passionnée dans le cadre de cet évènement culturel qui rassemble des participants en provenance de 14 pays, à savoir la Bulgarie, les Philippines, la Biélorussie, l’Indonésie, l’Irak, le Kazakhstan, le Maroc, la Pologne, le Sénégal, la Serbie, la Tunisie, l’Ukraine, les Etats-Unis et la Norvège.

C’est la première fois que Niima donne un concert à l’Opéra d’Oslo, l’un des plus grands édifices culturels de la capitale norvégienne situé près de la forteresse médiévale d’Akershus et du siège historique de la municipalité de la ville.

Grâce à une performance artistique et technique impressionnante, la jeune artiste a pu séduire les spectateurs venus assister à l’un des plus importants shows de l’édition 2016 de ce festival, organisé à l’initiative de la Fondation langues et cultures.

Dans une déclaration à la presse, le coordinateur de ce rendez-vous annuel, Mitta Siemen, a souligné que Assadi Alaoui a bien représenté le Maroc lors de cette manifestation culturelle, marquée par la présence de plusieurs personnalités éminentes du monde de l’art, de la culture et des affaires en Norvège, ainsi que des diplomates et des membres des communautés étrangères résidant dans le royaume nordique.

Le concert vise la promotion des valeurs de la fraternité, la coexistence et la diversité en mettant en avant les différents types musicaux en provenance de plusieurs régions de la planète, a indiqué M. Siemen.

Force est de dire que Niima a été choisie pour représenter le Maroc dans cette manifestation à la faveur de son talent exceptionnel, de sa voix unique et de sa culture vaste enrichie par son attachement au patrimoine et à l’authenticité de son pays.

De son côté, la chanteuse marocaine a relevé que sa participation réussite est l’occasion idoine pour démontrer son talent qui a été perfectionné à travers des activités culturelles et artistiques organisées dans son collège.

Niima n’a pas caché, d’autre part, son rêve de devenir médecin pour aider les personnes atteintes de cancer du pancréas, la maladie qui a été à l’origine de la mort de son père alors qu’elle avait 5 ans.

Le Festival langues et cultures a été marqué en outre par des spectacles artistiques et folkloriques donnés par des troupes musicales et enfants artistes venus de plusieurs pays.

L’objectif de ce rendez-vous, qui se poursuivra jusqu’au 21 mai, est de mettre en avant les jeunes talents de différents pays, faire connaître leurs cultures et promouvoir les valeurs humaine de cohabitation.

A l’ordre du jour de cet évènement figurent également des activités culturelles et shows folkloriques organisés par des ONG représentant les diverses communautés étrangères résidant en Norvège, dont l’association marocaine « Mosaïque ».

Par Jamaleddine Benlarbi

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !