Dépêche
Accueil » A la une » Jerada: Le gouvernement est dans une phase avancée pour honorer les engagements selon El Khalfi

Jerada: Le gouvernement est dans une phase avancée pour honorer les engagements selon El Khalfi

Mustapha El klhalfi

Le gouvernement se trouve actuellement dans une phase avancée pour honorer ses engagements et les mettre en oeuvre dans la province de Jerada, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi.

Des efforts déployés sur le terrain ont été couronnés par la réalisation et la mise en oeuvre d’un nombre de mesures depuis les visites effectuées à la province par plusieurs ministres, a précisé M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement.

A cet égard, il a cité la baisse du coût de l’éclairage domestique d’environ 80% au profit des familles en situation de précarité, l’élimination des pénalités de retard, l’échelonnement des arriérés, la distribution de lampes économiques au profit de 400 familles et l’examen de la possibilité de l’assistance des patients atteints de silicose, qui utilisent des générateurs d’oxygène entraînant une forte consommation d’électricité.

Parmi les mesures sociales prises au niveau de la région, le ministre délégué a fait état de la mobilisation de 2,5 millions de dirhams pour la Caisse de retraite et d’assurance afin de faciliter les dossiers des patients et la cession des logements occupés par les ouvriers des Charbonnages du Maroc, ainsi que le retrait de 7 licences d’exploitation et 17 licences de recherche.

Dans le cadre de la mise en place d’un programme de développement alternatif devant constituer une opportunité pour le décollage économique de la province, un ensemble de projets ont été lancés sur le plan énergétique, comprenant une étude pour mettre en place une carte géologique explorant tous les minéraux pouvant être exploités et le lancement du premier projet au niveau national relatif à la gestion des déchets minéraux à travers, notamment la plantation de plus de 10.000 arbres, outre la fermeture de trois unités de stations thermiques en raison de leurs effets néfastes sur l’environnement et la population, a-t-il expliqué.

Sur le plan industriel, le ministre a souligné que des travaux sont en cours pour mettre en place une zone industrielle devant créer 1.500 emplois en août 2018, précisant que, dans le domaine agricole, il sera procédé à l’aménagement de 3.000 hectares devant créer 2.000 emplois.

L’aboutissement de ce triple processus requiert des efforts au niveau de la formation à travers l’extension des instituts de formation, la construction et l’équipement d’autres, ainsi que la création de coopératives pour accueillir les personnes qui travaillaient dans les puits abandonnés, a fait savoir M. El Khalfi, notant que les coopératives ont enregistré, jusqu’à présent, 16.00 idées de projet.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !