• dimanche 20 avril 2014

  • Google+
Map
Imprimer Adresse email
Je suis mon rêve
hugo Cabret
CORRESPONDANCES. Sans craindre le trop-plein de références (jusqu’à l’intrusion fi nale de Schopenhauer pour éclairer le sens philosophique de l’aventure...), et dans d’incessants glissements de lieux et d’époques, Felipe Hernandez Cava double un récit mobile, ouvert, im prévisible de bout en bout, d’une éclairante plongée dans le siècle des horreurs totalitaires. On y est littéralement aspiré par le dessin de Pablo Auladell: une évocation graphique envoûtante, d’une intensité feutrée, où se réinvente l’explicite cruauté de la tragédie en marche et où s’impose l’impalpable et obsédante présence des fantômes qui hantent le héros ■
Je suis mon rêve
Felipe Hernández Cava et Pablo Auladell ED. GRASSET, 540 P., 240 DHS
Mis à jour ( Mercredi, 25 Avril 2012 02:32 )
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir