Dépêche
Accueil » Economie » Quand le haut standing prend son envol

Quand le haut standing prend son envol

L’IMMOBILIER SUR LA VOIE DE LA REPRISE

Malgré la crise, le segment de l’immobilier haut standing et premium émet des signaux d’une reprise qui s’installe, profitant d’un nouveau positionnement plus orienté vers la demande locale. Une demande qui monte en cadence. Et une offre innovante qui suit, répondant aux exigences en termes de qualité et de confort.

Les projets immobiliers haut standing fleurissent à Casablanca comme dans les autres grandes villes du Royaume. Les grands groupes immobiliers (KLK, Prestigia Addoha, Perla Immobilier, Saham Immobilier, Palmeraie Développement…) l’ont compris: ce segment attire une clientèle désireuse d’une qualité de construction irréprochable et bien plus. Les acquéreurs sont devenus exigeants en termes de confort acoustique et d’isolation thermique et sonore. La réponse des promoteurs immobiliers est illustrée par la qualité du livrable: des matériaux nobles, une architecture moderne, un cadre de vie paisible loin des nuisances des agglomérations urbaines avec un accent sur la verdure et les espaces verts et une bonne offre commerciale. Du coup, les acquéreurs ne résistent pas au charme de l’offre.

La cuisine est équipée d’électroménager (frigo, lave-vaisselle, tête de cuisson…). Les sanitaires utilisés sont signés par des grandes marques. L’appartement est recouvert de marbre et le salon de parquet. La menuiserie aluminium est un vrai chef d’oeuvre. En sus de cela, les nouveaux projets haut standing sont implantés dans des nouveaux quartiers où il existe un équilibre entre logements (appartements résidentiels ou villas), services publics et activités économiques et de loisirs.

C’est le cas, notamment, de la cité verte, Bouskoura, où fleurissent des pôles urbains. Ou encore le cas de Jnane Californie du groupe Perla Californie ou encore le Palmeraie Country Club, qui concrétise une nouvelle vision de développement des loisirs, initiée par le groupe Palmeraie Développement.

Qualité et transparence
L’immobilier résidentiel de luxe reprend des couleurs partout au Maroc. Aussi, on voit fleurir des complexes résidentiels tout au long de la côte balnéaire, d’El Jadida à Kénitra en passant par Casablanca, Rabat et Salé. Les plages de Tanger, d’Agadir ou de Saidia ne sont pas en reste. Sans oublier les villes de Fès et Marrakech.

Même à l’intérieur des grandes villes comme Casablanca, on trouve des projets luxueux à l’intérieur de la ville. De nouveaux bâtiments et des complexes résidentiels qui se démarquent les uns des autres pour leur originalité. Les promoteurs privilégient la qualité des finitions et la transparence en remettant aux acquéreurs un suivi du cahier des charges le jour de la réservation et au fil de l’avancement des travaux, dans lequel sont notifiés les équipements livrés avec l’appartement. C’est le cas des projets en cours au nouveau quartier Casa-Anfa. Les offres se multiplient, des villas aux lofts en passant par les duplex et autres pavillons. Les promoteurs ne lésinent plus sur les moyens pour séduire une clientèle de plus en plus exigeante. Une clientèle qui a souvent une préférence pour le balnéaire avec animation et divers loisirs, piscine, golf, espaces verts. Le tout sur fond d’une grande connectivité (autoroutes et autres transports, télécoms, aéroport…) et à proximité d’une grande ville. Face à la rareté du foncier dans les grandes agglomérations, les promoteurs, souvent de jeunes managers, rivalisent d’ingéniosité et innovent avec des architectures originales, des matériaux nobles. Ils ne cherchent toujours pas à faire le maximum de marge. Ils construisent et soignent plutôt une image de marque.

Architectures originales
Les prix affichés oscillent, selon le quartier et la grandeur du projet, entre 16.000 dirhams et 32.000 dirhams le mètre carré. D’autres critères entrent en jeu: le positionnement du complexe résidentiel, la qualité des matériaux (tendance à faire le choix de matériaux nobles et construits à base de matières naturelles), les types de résidences (fermées ou ouvertes, sécurisées ou non), les équipements offerts (terrains omnisports, terrains de tennis, piscines, parking sous-sol, commerces…), la prise en charge du syndic, l’offre de sécurité et de gardiennage, ainsi que d’autres fonctionnalités et services.

Et pour garantir un cadre de vie agréable et sereine aux futurs acquéreurs, les promoteurs ne manquent pas d’ingéniosité. Un ensemble de services de proximité se développe au fur et à mesure de l’état d’avancement du projet, dont notamment un guichet unique Lydec pour répondre à toutes les requêtes ainsi qu’un dispositif de surveillance 24h/24 et 7j/7.

Les riches ne sont pas l’unique cible de ces promoteurs. Les catégories visées par l’offre haut standing et luxe sont aussi composées de cadres supérieurs, de dirigeants ou de professions libérales, appartenant aux strates supérieures de la classe moyenne. Un nouveau positionnement plus orienté vers la demande locale qui porte ses fruits

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !