Dépêche
Accueil » Economie » Le GCAM accompagne l’agriculture solidaire via Tamwil El Fellah et Fondation Ardi

Le GCAM accompagne l’agriculture solidaire via Tamwil El Fellah et Fondation Ardi

Des financements productifs pour une frange vulnérable de la population rurale

Convaincu que l’inclusion financière est l’un des piliers essentiels de l’inclusion sociale et de l’agriculture solidaire, le groupe Crédit Agricole du Maroc finance les petits agriculteurs qui voient leurs conditions de vie s’améliorer en conséquence.

Le morcellement excessif des terres agricoles au Maroc constitue une contrainte majeure pour le développement de l’agriculture marocaine, étant donné que 70% des exploitations ont une taille inférieure à 5 hectares. La conséquence de cette contrainte, combinée à d’autres facteurs liés essentiellement au foncier, à l’encadrement et à l’organisation, est qu’une tranche de la population rurale se trouve exclue du financement bancaire classique. Cette situation engendre une détérioration des conditions de vie de cette frange d’agriculteurs.

En phase avec les objectifs du Pilier II du Plan Maroc Vert, le groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a mis en place un dispositif dédié au financement et à l’accompagnement de ces agriculteurs à travers la création de structures de financement spécialisées (Tamwil El Fellah et Fondation Ardi) et a déployé des plans d’action qui s’articulent autour de l’amélioration de leurs conditions de vie. Ces mesures se sont étayées sur les travaux et les projets conduits par la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable et le Centre d’Etudes et Recherche du groupe Crédit Agricole du Maroc (CERGCAM).

L’exemple de la campagne agricole de 2016 est édifiant pour parler des réalisations de la filiale Tamwil El Fellah (TEF). L’année 2016 a été marquée par une conjoncture agricole difficile. Le déficit pluviométrique, conjugué à une augmentation des températures notamment durant l’automne, ont impacté négativement les résultats de cette campagne. En dépit de ce contexte agricole un peu morose, l’enveloppe cumulée des crédits attribués par Tamwil El Fellah, à fin décembre 2016, s’élève à 1.623 millions de dirhams contre 1.290 millions de dirhams, marquant une progression de 26% par rapport à 2015. Les crédits d’investissement occupent 47% du volume crédits attribués en 2016. La structure de la production de l’année 2016 par familles d’activités relate l’importance accordée par TEF au financement des investissements.

Un modèle économique en vue
L’irrigation concentre 27% des affectations, les viandes rouges 25%, le maraîchage 19% et les plantations fruitières 11% du volume des crédits attribués. En termes d’encours, les crédits se sont établis à environ 755 millions de dirhams à fin 2016, contre 643 millions de dirhams au titre de l’exercice précédent, soit une croissance d’environ 17%. Le portefeuille clientèle de TEF a atteint 69.952, en progression de 6.463 nouveaux clients par rapport à 2015, soit une évolution de 10%. L’année 2016 a également enregistré le financement de 16 nouvelles coopératives, portant ainsi le nombre total de groupements d’agriculteurs financés à 356, représentant 10.790 adhérents bénéficiaires. Le nombre total de coopératives féminines financées est de 19 coopératives pour 1.999 adhérentes. Durant la même période, TEF a tenu 135 comités de crédit pour traiter 22.565 dossiers.

A fin 2016, le réseau de distribution de TEF comptait 41 agences dédiées, 202 points de vente et 7 agences mobiles. Cette densification du réseau de TEF réaffirme davantage la volonté de bancarisation d’un plus grand nombre de petits agriculteurs. Le modèle économique de Tamwil El Fellah, ses services financiers adaptés et répondant aux besoins de l’agriculture solidaire, ainsi que son approche de gestion du risque de contrepartie, ont fait l’objet d’études de cas de la FAO et de la Banque mondiale.

Les grands enseignements tirés des rapports de la FAO et de la Banque mondiale se résument comme suit: La société de TEF est adossée au groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), qui adopte une approche globale de financement de l’agriculture et une forte synergie avec ses filiales. Elle bénéficie également de la longue expérience et de l’expertise du GCAM, de plus de 50 ans, dans le financement de l’agriculture et du monde rural. Le développement d’un système d’information et de gestion adapté et intégrant une notation interne de sa clientèle, qui facilite et aide à la prise de décision en matière d’octroi de crédit. Aussi, le système de notation repose sur la parfaite connaissance du client, la viabilité de son exploitation et n’accorde que peu de poids à la garantie.

L’autre filiale spécialisée qui traduit sur le terrain les actions du GCAM pour l’agriculture solidaire est la Fondation Ardi, créée en 2006, une association de microcrédit à but non lucratif qui offre aux populations défavorisées les services de proximité nécessaires à leur insertion socioéconomique.

Activités génératrices de revenues
Au 31 décembre 2016, l’encours du portefeuille de la Fondation a atteint 284 millions de dirhams, au lieu de 262 millions de dirhams en 2015, soit une hausse de 8,4%. Ainsi, l’enveloppe cumulée des crédits attribués à fin décembre 2016 s’élève à 2.760 millions de dirhams, contre 2.455 millions de dirhams à fin 2015. La répartition de l’encours global par secteur d’activité financé montre que les petits commerces accaparent 32% des crédits, les services (27%), les petites productions végétales et animales (25%) et l’artisanat (16%). Quant à l’effectif du personnel, il s’élève à 627 collaborateurs, contre 626 un an auparavant, dont 41% sont des femmes.

Le nombre de clients actifs s’est situé, à fin 2016, à 109.000 clients, dont 30% des décaissements opérés ont profité aux jeunes de moins de 30 ans et dont 44% des bénéficiaires sont des femmes qui continuent à être au coeur des priorités en termes d’accompagnement et de financement d’activités génératrices de petits revenus. Les chiffres et les réalisations de Tamwil El Fellah et Fondation Ardi ont connu un bond significatif depuis.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !