Dépêche
Accueil » Auto & Moto » Fini le WTCC, voici le WTCR

Fini le WTCC, voici le WTCR

Le WTCC, l’ancienne forme de championnat du monde des voitures de tourisme, a souffert depuis 2014, d’un désintérêt remarquable des écuries, malgré un engagement important des pilotes de renommée mondiale.

Marrakech accueille les 7 et 8 avril 2018 sur son Circuit Moulay El Hassan, la première étape d’une nouvelle forme de championnat automobile, le WTCR. Après un désintérêt remarquable des constructeurs à l’ancienne forme de championnat, le World Touring Car Championship (WTCC), où le pilote marocain Mehdi Bennani, avait bien pris ses marques. Il était temps pour les organisateurs, de fusionner entre le WTCC en déclin à partir de 2014 et le Touring Car Cup (TCR) en plein essor. L’unification a donné donc un championnat labellisé FIA, nommé le WTCR. Cette première saison promet sans doute du bon spectacle, puisque 13 différents constructeurs, ont déjà homologué leurs voitures spécialement pour le championnat, engageant ainsi 28 voitures pour la première étape de la saison.

Allant de la réglementation technique, le tout nouveau WTCR cerne uniquement des voitures à deux roues motrices, des berlines à 4 ou 5 portes ou voitures à hayons, utilisant des moteur turbo de production, avec une capacité entre 1750 et 2000 cc, et une puissance maximale de 350 ch. Le choix s’est fait, de telle sorte que les équipes usines ou privées, puissent associer un budget moins conséquent qu’au WTCC. Une décision qui a porté directement ses fruits, avec l’homologation de certains modèles d’Alfa Romeo, Audi, Ford, Honda, Hyundai, Kia, Lada, Opel, Peugeot, Renault, Seat, Subaru et finalement Volkswagen, tous devenus éligibles au championnat. Mais aussi une grille de départ affichant complet, avec 28 pilotes, dès la première étape de la série.

De grands noms sont attendus au Circuit de Marrakech, à noter la prestigieuse écurie de Sébastien Loeb Racing, abritant deux valeurs sûres, le Britannique Robert Huff (Champion du monde WTCC 2012) et le pilote marocain Champion du trophée des indépendants en 2016, Mehdi Bennani. Un autre engagement remarquable, celui du quadruple champion du monde WTCC, le Français Ivan Muller, revenant d’une retraite de 4 bonnes années, tout en engageant avec lui dans son team, le Suédois Thed Bjork, Champion en titre du WTCC.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !