Dépêche
Accueil » Culture » Financial Times : Le Festival International du Film de Marrakech, un pont culturel entre l’Occident et l’Orient

Financial Times : Le Festival International du Film de Marrakech, un pont culturel entre l’Occident et l’Orient

FIFM

Le Festival International du Film de Marrakech (FIFM) s’érige en pont culturel entre l’Occident et l’Orient, écrit le « Financial Times » dans un spécial consacré au Maroc.

Ce festival, qui souffle cette année sa 15ème bougie, s’impose actuellement en tant que l’un des rendez-vous phare du 7ème Art dans le monde Arabe et le continent africain, a dit la directrice du FIFM, Mélita Toscan Du Plantier, citée par le journal.

Dans l’espace de 15 ans, le Festival International du Film de Marrakech a réussi à s’imposer sur la scène internationale et confirmer sa vocation de carrefour culturel et cinématographique entre l’Occident et l’Orient, a ajouté la directrice du festival, rappelant à cet égard les poids lourds du septième art et les stars mondiales ayant assisté au FIFM au fil des années.

Parmi les célébrités hollywoodiennes qui ont pris part au FIFM figurent notamment les acteurs John Malkovich, Leonardo DiCaprio et plusieurs autres sommités du cinéma ainsi que les légendaires réalisateurs Martin Scorsese et Francis Ford Coppola. Ce dernier devra présidera le Jury de l’Etoile d’or de la 15è édition du FIFM qui se tiendra du 4 au 12 décembre.

Après avoir été honoré par le FIFM d’un prix en 2002 et animé en 2010 une master-class, le réalisateur américain Coppola revient cette fois à Marrakech pour présider le Jury de ce festival dédié aux cinémas du monde entier. Il succède ainsi à Isabelle Huppert (2014) et Martin Scorsese (2013).

Le Jury, présidé par F. Coppola, est composé de personnalités reconnues dans le monde entier: du Japon (Naomi Kawase) à l’Amérique, en passant par l’Inde (Richa Chadda), l’Ukraine (OlgaKurylenko), le Danemark (Thomas Vinterberg), la Hollande (Anton Corbijn), la France (Jean-Pierre jeunet) et l’Italie (Sergio Castellito) et le Maroc repésenté par Amal Ayouch, actrice comédienne.

Le journal souligne que le Festival International du Film de Marrakech contribue à la promotion de l’image du Maroc grâce à une couverture médiatique internationale de l’événement qui attire le gotha planétaire du 7ème et devrait insuffler une nouvelle dynamique à l’industrie cinématographique marocaine. Un avis partagé par le directeur du centre cinématographique marocain (CCM) Sarim Fassi Fihri qui se montre confiant pour l’avenir de l’industrie cinématographique nationale.

(Avec MAP)

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !