Dépêche
Accueil » A la une » La FIFA en conclave à Marrakech

La FIFA en conclave à Marrakech

Ouverts mardi 15 janvier 2019 à Marrakech, les travaux de la deuxième réunion de la troisième édition des Sommets Exécutifs du Football de la FIFA se sont conclus ce jeudi, en présence du président de l’instance dirigeante du football mondial, Gianni Infantino, et de 60 fédérations.

Les travaux de cette réunion à Marrakech, la deuxième de l’édition 2018-2019 après celle tenue à Doha au Qatar en décembre 2018, se sont achevés jeudi 17 janvier 2019. Le Président de la FIFA, Gianni Infantino et les 60 fédérations, réunis à huit clos, ont débattu de deux sujets majeurs. Dans un premier temps, ils ont examiné des propositions des associations nationales membres de la FIFA concernant le passage à 48 du nombre des sélections engagées en Coupe du Monde à partir de la prochaine édition au Qatar. « Aucune décision ne sera prise sans l’accord du Qatar », le pays hôte, a affirmé mercredi Nasser Al-Khater, secrétaire général adjoint du comité d’organisation du Mondial 2022 avant d’ajouter que son pays « est en train de se préparer et de travailler sur une Coupe du monde à 32 équipes ».

La candidature conjointe entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal pour l’organisation de la Coupe du monde 2030 a également été débattue. Ce projet de candidature africaine et européenne ne fait pas l’unanimité notamment auprès d’Aleksander Ceferin, le Président de l’UEFA. Favorable à cette union footballistique, Gianni Infantino a défendu bec et ongles ce projet devant les présidents des différentes fédérations nationales. Le Président de la FIFA avait préalablement rencontré les autorités sportives marocaines pour approfondir les échanges sur ce projet de candidature conjointe. Pour Infantino, « il n’y a rien dans les statuts de la FIFA qui interdit une éventuelle candidature entre des pays qui se trouvent dans des continents différents. Ce qui n’est pas interdit est autorisé ». La candidature du Maroc, de l’Espagne et du Portugal à la Coupe du Monde 2030 est donc parfaitement viable.

Par ailleurs, le Maroc s’est également porté candidat à l’organisation des Coupes du monde des clubs pour les éditions 2019 et 2020.

Figuré également à l’ordre du jour de ce conclave, la discussion de questions stratégiques liées au football et le partage des meilleures pratiques entre les dirigeants des associations membres dans le cadre de débats ouverts et constructifs. Le développement du football en général et du football féminin en particulier, ainsi que l’Assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) ont aussi été discutés. Le prochain sommet exécutif de la FIFA se tiendra du 21 au 23 janvier 2019, à Rome, en Italie.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !