Dépêche
Accueil » Sports » Un feu follet nommé Hakimi

Un feu follet nommé Hakimi

RÉVÉLATION DE LA BUNDESLIGA

La presse allemande et européenne ne tarissent pas d’éloge sur Achraf Hakimi depuis le début de la saison.

C’est le moins que l’on puisse dire: Achraf Hakimi est la révélation de ce début de saison en championnat d’Allemagne. Certes, les connaisseurs avaient pu entrevoir le talent du Marocain aussi bien avec le club espagnol du Real Madrid, dont il avait étrenné la tunique dixsept fois la saison passée (pour deux buts en championnat) et qui continue encore de posséder ses droits sportifs, qu’avec la sélection nationale en juin 2018 lors de la Coupe du monde en Russie, où il avait joué arrière gauche titulaire bien qu’il ait été formé à jouer à droite.

Prêté le 11 juillet au Borussia Dortmund, club phare du football allemand et huit fois champion de la Budesliga, Hakimi multiplie depuis plusieurs matches les prestations de haut vol sous le maillot «schwarz-gelben» (noir et jaune dans la langue allemande, couleurs traditionnelles du club dortmundois), à l’image de sa copie stratosphérique le 24 octobre en Ligue des champions face à l’Atlético de Madrid, voisin et rival du Real Madrid, qu’il a écrasé pratiquement à lui seul, avec trois passes décisives à la clé pour une victoire par 4 buts 0 contre un club réputé pourtant pour sa solidité défensive.

Logiquement, il a été choisi dans l’équipe type de la journée aux côtés de joueurs de la trempe d’Iker Casillas, Mohamed Salah ou encore Edin Dzeko. «Quand vous êtes dans la continuité et en confiance, vous vous faites remarquer,» a expliqué Hakimi aux journalistes de la célèbre émission espagnole El Larguero, sur la radio Cadena Ser. «Je joue beaucoup plus de minutes et c’est positif pour moi, nous sommes heureux pour ce début de saison, je suis engagé dans ce projet et je suis heureux à Dortmund.»

Dans l’équipe type
Les performances du joueur devraient naturellement profiter à la sélection nationale, qui peine à retrouver son niveau de la Coupe du monde alors qu’elle entame le dernier virage des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), prévue en juillet 2019 au Cameroun. C’est d’ailleurs Hakimi qui avait permis aux Lions de l’Atlas d’empocher la victoire face aux Comores le 13 octobre 2018, après avoir obtenu un penalty dans les arrêts de jeu, que Fayçal Fajr a transformé pour grapiller trois points essentiels dans la course à la qualification.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le natif de Madrid -le 4 novembre 1998- vient d’officialiser sa relation avec l’actrice Hiba Abouk, de nationalité espagnole et d’origine libyenne et tunisienne. Face au Cameroun le 16 novembre 2018, Hakimi sera certainement attendu au tournant par le public marocain.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !