Dépêche
Accueil » Culture » Fêter la culture et le retour du Maroc en Afrique

Fêter la culture et le retour du Maroc en Afrique

©ph:DR

Le grand événement culturel « L’Afrique en capitale » se poursuit à Rabat

“L’Afrique en capitale”, l’immense messe culturelle, se poursuit à Rabat jusqu’à la fin du mois d’avril. Arts plastiques, cinéma, conférences débats ou encore arts urbains ainsi que d’autres activités sont au menu, pour fêter la culture mais aussi célébrer le retour du Maroc au sein de sa famille africaine.

Elle aspire à devenir la capitale  de la culture du Maroc. Elle l’est  devenue, mais pour l’Afrique entière.  Rabat continue d’abriter  l’immense événement culturel  «L’Afrique en capitale», qui se poursuit tout au  long du mois d’avril 2017. Une activité inédite  anime la ville. Du Musée Mohammed VI d’art  moderne à la Villa des arts, en passant par  les galeries de Bab Rouah et Bab El Kebir,  ou encore les espaces d’exposition de CDG et  de OCP, les amoureux de l’art contemporain  n’ont jamais été aussi bien servis. Le public a  droit à une offre très riche et variée.

Un parcours de découverte
Des expositions de toiles et d’objets du patrimoine,  des concerts, des projections de films,  sans oublier l’art urbain dont la présence se fait  de plus en plus ressentir depuis des années  sur les murs de la capitale. Même le tramway  reliant la capitale à Salé vit au rythme de cet  immense événement, en servant de support  ambulant original pour exposer certains certaines  oeuvres d’art. A tout cela s’ajoute également  l’aspect de la pensée, avec l’organisation  de plusieurs conférences-débats.

Le tout organisé de sorte à offrir un véritable  parcours de découverte qui mettra à contribution  la ville de Rabat, estimait Mehdi Qotbi,  président de la Fondation nationale des musées,  qui est derrière cette initiative.

Au total, la bagatelle de 36 événements culturels  dans 18 sites culturels, avec la participations  d’artistes issus de 32 pays africains.  «Nous sommes incroyablement heureux d’accueillir  la famille africaine au Maroc. C’est une  fête de la culture et de l’africanité. L’Afrique  a beaucoup apporté à l’art et à la culture, à  travers la multitude de ses rythmes, la profusion  de ses couleurs, sa jeunesse. Les fruits  de l’art contemporain poussent sur l’arbre de  l’Afrique», explique M. Qotbi.

Au Musée Mohammed VI, le public a eu droit  à des expositions photographiques de haut  niveau, notamment celle rendant hommage à  des jeunes artistes disparus comme les Marocains  Leila Alaoui et Othmane Dilami et le  Malien Malick Sidibé.

Par ailleurs, la dimension politique et le  contexte récent sont fortement présents, alors  que cet événement «s’inscrit dans le sillage  du retour du Maroc à sa famille africaine tel  que tracé par le Roi Mohammed VI», et un  moyen qui «va ancrer davantage le Maroc en  Afrique»

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !