Dépêche
Accueil » A la une » Festival de Marrakech: Vibrant Hommage à Isabelle Adjani à la veille de la cérémonie de clôture

Festival de Marrakech: Vibrant Hommage à Isabelle Adjani à la veille de la cérémonie de clôture

La 16ème édition du Festival international du film de Marrakech a rendu, vendredi soir, un vibrant hommage à l’actrice française Isabelle Adjani, en présence d’une pléiade de stars nationales et internationales ainsi que de cinéphiles.

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais des Congrès de la cité ocre, le cinéaste et producteur mauritanien Abderrahmane Sissako, le réalisateur roumain Cristian Mungiu et le réalisateur français Christophe Honoré se sont dits heureux d’assister à l’hommage d’Isabelle Adjani, une artiste foisonnant de talent avec des qualités humaines irréprochables faisant d’elle l’une des actrices les plus désirées du monde.

A cette occasion, l’actrice française, qui a reçu le trophée du festival des mains de Cristian Mungiu, s’est dite reconnaissante et fière d’avoir été l’invitée de la 16ème édition du festival de Marrakech.

Elle a tenu à remercier SM le Roi Mohammed VI et SAR le prince Moulay Rachid, Président de la Fondation du Festival international du film de Marrakech pour cet événement cinématographique irremplaçable.

« Le festival de Marrakech est un carrefour irremplaçable où mille et mille visages et formes d’humanité viennent s’exposer, se reconnaître et se partager, dans un monde où on voit partout se multiplier les facteurs de division, de séparation et de repli sur soi », a souligné l’actrice française.

« De par sa situation et son histoire, la ville de Marrakech a toutes les qualités d’une capitale de l’esprit et du cœur et d’un lieu de libre rencontre et de transmission », a-t-elle relevé.

« Un grand festival est une fabrique à souvenir et une célébration d’un besoin très humain de se retrouver à date fixe, à travers les années pour affirmer ensemble que quelque chose existe et résiste au temps », a-t-elle dit.

L’actrice, émue par la présentation des extraits de certains de ces films, a saisi cette occasion, pour remercier l’ensemble des personnes avec lesquelles elle a eu l’occasion de travailler tout long de son parcours artistique, affirmant qu’elle les porte tous dans son cœur.

Le film « Carole Matthieu » de Louis Julien Petit, présent à l’hommage, a été projeté en clôture de cette cérémonie. Dans ce thriller social et engagé, Isabelle Adjani interprète le rôle d’une médecin du travail qui, lasse de dénoncer en vain les conditions de travail des employés d’un centre d’appel, décide de contraindre ses dirigeants à revoir leurs méthodes. Isabelle Adjani s’impose dès ses débuts comme l’une des comédiennes les plus sollicitées du monde. Bouleversante, généreuse, rêvée par tous les cinéastes et capable de jouer tous les registres, elle est courtisée par les plus grands. François Truffaut, André Téchiné, Roman Polanski, Claude Miller, Werner Herzog, James Ivory, Patrice Chéreau ou Jean-Paul Rappeneau lui offrent des rôles qui la distinguent et réalisent ainsi leurs plus beaux films, grâce à son talent exceptionnel.

Isabelle Adjani reçoit une double Palme d’interprétation au Festival de Cannes pour ses rôles dans « Possession » d’Andrzej ZZulawski et « Quartet » de James Ivory. Après quatre Césars pour ses rôles dans « Possession », « L’Été meurtrier » de Jean Becker, « Camille Claudel » de Bruno Nuytten, et « La Reine Margot » de Patrice Chéreau, elle en obtient un cinquième, pour son interprétation dans « La Journée de la jupe » de Jean-Paul Lilienfeld, faisant d’elle l’actrice la plus récompensée par l’Académie à ce jour.

A propos de MAP Info

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

 
NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !