Farouk Chahir tire à boulets rouges sur Miloudi Moukharik

A la veille du 12ème Congrès de l’Union marocaine du travail

Fort du soutien d’une partie de la base militante de l’Union marocaine du travail, Farouk Chahir, numéro 2 de cette cette centrale syndicale la plus représentative au Maroc, a appelé, dans une lettre adressée aux militants, à se mobiliser pour sauver l’UMT, ‘’lui rendre ses lettres de gloire, ce qui passe par notre action pour lui rendre son unité et ses pratiques démocratiques réelles’’.

Dans sa lettre, M. Farouk a déclaré qu’il a longuement hésité avant de passer à l’acte, cédant ainsi à l’insistance de nombreux militants et convaincu de la gravité de l’état de l’organisation syndicale et de ce qu’elle vit comme problèmes qui l’ont obligé à sortir de son mutisme. Le responsable syndical a appelé à corriger les erreurs commises afin de construire l’Union tel qu’on l’a connue afin que la centrale joue pleinement son rôle d’encadrement des travailleurs et de défense de leurs intérêts, et plus globalement des masses populaires en général dont l’UMT a été le porte flambeau.

Pour lui, la centrale est entrée dans un tunnel sans fin. La cause, selon lui, c’est l’actuel secrétaire général de l’UMT. Par ailleurs, poursuit Farouk Chahir, la convocation illégitime du 12 congrès de l’UMT, qui aura lieu vendredi 15 mars 2019, est intervenue hors des règles statutaires tel que définies par le règlement intérieur adopté par le 10è congrès, pour les raisons suivantes : La commission administrative élue ne s’est pas réunie depuis le 20 mars 2015, le non-respect de règles devant régir la tenue des congrès des fédérations, des syndicats nationaux, des unions locale et régionale et la non-élection des congressistes par les instances habilitées à le faire… "Les militantes et les militants de l’UMT sont appelés aujourd’hui à se lever contre ceux qui sont en train de détruire leur syndicat", tambourine M. Chahir. In fine, il appelle à se mobiliser pour débarrasser le syndicat de ceux qui n’ont de souci que de se servir sur son dos et ouvrir la voie aux jeunes syndicalistes qui ont fait preuve de leur engagement et de leur volonté pour remettre l’UMT sur les rails et consolider son indépendance.

 

 


Laisser un commentaire