Dépêche
Accueil » Culture » Exposition « Le grand format » à la galerie Shart, jusqu’au 31 octobre 2015

Exposition « Le grand format » à la galerie Shart, jusqu’au 31 octobre 2015

Exposition-galerie-Shart

Le 9 octobre 2015, la galerie  Shart, à Casablanca, a  démarré son exposition “Le  grand format” avec les artistes  Yassine Balbzioui, Youssef Elkahfai,  Salim Mouline et Pimax. Cette  manifestation, qui en jette plein les  yeux, se poursuivra, pour le grand  bonheur des amateurs des arts  plastiques, jusqu’au 31 octobre 2015.  “Le grand format”, comme son  nom l’indique, donne à voir des  oeuvres imposantes dont l’exécution  demande une maîtrise et un savoirfaire  exceptionnels. Elle offre  également à chacun des artistes  de coucher, sur un espace assez  important, sa vision du monde et des  choses qui l’entourent et d’exprimer  ses propres ressentis. C’est donc en  toute liberté que les quatre artistes,  de sensibilités différentes, donnent  libre cours à leur inspiration pour  créer des oeuvres aussi belles que  diversifiées. Chacun d’eux a un  parcours particulier, un style qui est  propre et une vision de l’art qui le  distingue de l’autre.

Chacun son style
Yassine Balbzioui est né au Maroc en  1972. Formé à l’Institut des Beauxarts  de Casablanca (1996) et de  Bordeaux (2000), il a également suivi  un cycle à l’Université de Berkeley,  aux Etats-Unis, dans le cadre du  “Education Abroad Program” en  2001. D’exposition en exposition,  ses oeuvres investissent les galeries  internationales et sa renommée  gagne en importance. En 2013, une  de ses oeuvres intègre le catalogue de  l’hôtel de vente Christie’s, à Dubai,  et Yassine Balbzioui est sélectionné officiellement à la 5ème Biennale de  Marrakech 2014. Il participe, la même  année, a  la grande exposition “Le Maroc  Contemporain”, à l’Institut du Monde  Arabe, à Paris, et au Musée Mohammed  VI d’Art Moderne et Contemporain, à  Rabat.

Né en 1969 à Marrakech, Moulay  Youssef Elkahfai suit les cours de l’Ecole  nationale des Beaux-arts de Tétouan  en 1993. Peintre et sculpteur, il est  également formé à la gravure et à la  lithographie. Dans son oeuvre, Moulay  Youssef Elkahfai, la sensibilité à fleur de  peau, va au-delà de la simple figuration  ou défiguration et peint avec tous ses  sens pour répondre aux angoisses  existentielles qui l’habitent.

Salim Mouline est, quant à lui, né au  Maroc en 1966. Il poursuit tout d’abord  une formation en art graphique à l’ESAG–  Paris en 1985 et en 1987 il intègre un cycle  à l’Atelier de dessin Corlin–Montparnasse.  Il fonde par la suite Napalm, une agence  de graphisme au Maroc. Salim Mouline  est l’un des rares représentant du  mouvement pop dans le monde Arabe.  A côtés de ces artistes marocains, le  plasticien français Pimax expose des  oeuvres qui fleurent bon la culture de  l’underground. Né en France, en 1975, il  est tout d’abord un performeur activiste  venu à l’art par le biais d’un univers  décalé fait d’expériences, de graffitis, et  de musique électronique. Pimax occupe  aujourd’hui une place particulière dans  l’univers du street-art, où il s’amuse des  codes de l’art contemporain et revisite  au gré de pochoirs et de sculptures les  thèmes artistiques phares du vingtième  siècle.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !