Dépêche
Accueil » Dernière minute » Espagne: Rajoy appelle à l’unité et à la défense de l’Etat de droit

Espagne: Rajoy appelle à l’unité et à la défense de l’Etat de droit

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a appelé à l’unité et à la défense de l’Etat de droit en Espagne face au défi indépendantiste en Catalogne, alors qu’il recevait lundi les dirigeants de deux principaux partis politiques pour examiner la situation après le référendum illégal d’indépendance de cette région du nord-est de l’Espagne.

« Réunion avec le secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Pour l’unité et la défense de l’Etat de droit », a écrit le chef du gouvernement espagnol dans un tweet avec une photo de sa réunion avec le chef des socialistes, Pedro Sanchez, au palais de la Moncloa.

La réunion avait pour but d’échanger les points de vue sur les moyens de faire face au défi indépendantiste en Catalogne, au moment où le président catalan, Carles Puigdemont, a ouvert la voie vers une déclaration unilatérale de l’indépendance pour cette région du nord-est de l’Espagne.

De son côté, M. Sanchez a appelé le chef du gouvernement espagnol à rétablir le contact et ouvrir « de façon immédiate » le dialogue avec M. Puigdemont, estimant que « le dialogue est plus nécessaire que jamais ».

Selon un communiqué du PSOE publié à l’issue de cette réunion, M. Sanchez a également incité M. Rajoy à mettre en œuvre son engagement à entamer des discussions avec l’ensemble des forces politiques représentées au Parlement sur cette question.

Peu après sa réunion avec M. Sanchez, le chef de l’exécutif espagnol a reçu le président du parti centriste Ciudadanos, Albert Rivera, dans le cadre des consultations autour du défi indépendantiste catalan.

M. Rajoy avait appelé dimanche les forces politiques du pays à une réflexion sur l’avenir à affronter ensemble, après les évènements survenus en Catalogne.

« Je propose de convoquer toutes les forces politiques représentés au parlement pour réfléchir ensemble sur un avenir que nous devrons affronter ensemble. Ainsi, je solliciterai demain même de comparaitre devant le Congrès des députés », a-t-il dit lors d’une déclaration institutionnelle retransmise à la télévision publique.

M. Rajoy a souligné, dans ce sens, qu’il était ouvert au dialogue, mais dans le cadre de la loi et de la démocratie.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !