Dépêche
Accueil » A la une » Les escroqueries des agences de voyage

Les escroqueries des agences de voyage

Victime d’une escroquerie orchestrée par une fausse agence de voyage, Latifa Ahlami, ancienne femme- soldat aux Forces Armées Royales, ne s’attendait nullement à ce que son rêve d’accomplir le pèlerinage tourne au cauchemar.

S’étant déjà rendue aux lieux saints de l’Islam pour une Omra en 2016 avec la même agence, Mme Ahlami a répondu présente aux gérants quand ils lui ont suggéré de partir cette fois au Hajj dans le cadre de l’assistance administrative « Moujamala ».

« Ma joie était si immense de voir mon voeu le plus cher se concrétiser. J’ai versé dans un premier temps 40.000DH, la moitié de la somme demandée en échange d’un récépissé, raconte l’arnaquée, la mine dépitée, précisant que deux mois plus tard, l’agence l’a rappelée pour réclamer les 40.000 DH restants.

Comme je faisais confiance les yeux fermés aux gérants de l’agence étant donné que mon premier voyage à l’Omra en leur compagnie était irréprochable, je n’ai pas eu le moindre doute sur leur crédibilité même s’ils ont exigé que la somme restante soit virée sur un autre compte bancaire.

« J’ai beau attendre toute la période précédant le Hajj que les gérants de l’agence me fassent signe, mais en vain. J’ai décidé alors de les contacter. Leur réponse était que mon visa n’était pas encore prêt « , poursuit Mme Ahlami, notant que quelques jours plus tard, ils ont signifiée qu’ils n’avaient de compte à rendre à personne.

Atteinte d’un cancer, la pauvre femme dont les 80.000 DH versés n’étaient autre que l’argent de son assurance maladie, n’a pas pu tenir le coup après ce mélodrame et sa santé commençait à se dégrader jour après jour.

« J’ai frappé à plusieurs portes, dont celle du procureur du Roi, dans l’espoir de trouver un règlement à mon problème qui m’empêche de trouver le sommeil », dit-elle avec amertume.

Pour sa part, Mehdi Benacer, un fonctionnaire au ministère des Finances, qui a opté pour un voyage en Europe après plusieurs mois de travail sans répit, a vu son rêve s’évaporer à cause des promesses non tenues par une autre agence de voyage avide de gain rapide.

Pour lui, les services de cette agence basée à Kénitra étaient médiocres, notamment au niveau des véhicules qui ne répondent pas aux normes de sécurité, de l’hôtel qui n’était pas à la hauteur ou encore de l’annulation de visites de plusieurs monuments historiques qui étaient normalement inclus dans le programme.

M. Benacer a attendu la fin du voyage pour faire une réclamation, mais à sa grande surprise le chef de l’agence, furieux, a essayé de lui confisquer son passeport et l’a roué de coups.

« Quand je lui ai expliqué que le programme n’était pas respecté, ainsi que la qualité des services fournis par rapport au prix exigé, le chef de l’agence ne voulait rien entendre, et je me suis retrouvé par la suite aux urgences » , déclare le jeune homme qui garde toujours des pansements sur son œil gauche.

De leur côté, les responsables d’un groupe d’agences de voyage relevant de la région de Rabat-Salé-Kénitra ont déploré lors d’un point de presse organisé récemment sous le thème « l’agence de voyage entre escroqueries, faux agents de voyages, et la passivité du ministère de tutelle », le fait que « la profession d’agent de voyage soit devenue un véritable terrain de prédilection d’escrocs de tout genre avides de gains faciles et sans risques de se voir sanctionner ».

L’augmentation alarmante du nombre d’arnaques et d’escroqueries au préjudice des pèlerins, des clients de l’Omra et de voyages organisés, nuit énormément à l’image des agences de voyage mais également au tourisme national, ont relevé les responsables, qui appellent à lutter contre les fausses agences de voyage, souvent auteurs d’arnaques.

A rappeler que le ministère du tourisme du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale a annoncé lundi qu’une enquête approfondie est en cours afin de déterminer les responsabilités des agences de voyage impliquées dans un incident organisationnel relatif à l’hébergement de certains pèlerins et que les sanctions nécessaires seront prises avec célérité et fermeté à l’encontre de celles ayant failli à leurs engagements.

© Zineb JANATI

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !