Dépêche
Accueil » Economie » En 44 ans d’existence, le groupe ISCAE n’en finit pas de relever tous les défis

En 44 ans d’existence, le groupe ISCAE n’en finit pas de relever tous les défis

Mohamed El Moueffak. Adapter l’offre de formation aux impératifs de l'ouverture et de la mondialisation.

Mohamed El Moueffak. Adapter l’offre de formation aux impératifs de l’ouverture et de la mondialisation.

Gestion. Après un bilan positif en termes de réalisations du plan stratégique “Ambition 2015”, le groupe ISCAE, fleuron des établissements modernes de formation en gestion, entame un nouveau plan de développement à l’horizon 2020.

Depuis quatre ans à  la tête du groupe de  l’Institut Supérieur  de Commerce et  d’Administration  des Entreprises, Mohamed El  Moueffak ambitionne de faire  de l’ISCAE une des meilleures  écoles de gestion africaines et  méditerranéennes. La première  institution d’enseignement de  gestion du Royaume, dont la  réputation n’échappe à personne,  en a tous les moyens.

Fort de cette réputation, à  laquelle il a participé avec tous  les membres du groupe, d’abord  en tant qu’enseignant, ensuite  en tant que directeur d’études,  et tout en restant fidèle à une  politique menée avec constance  par son prédécesseur, Rachid  M’rabet, M. El Moueffak est de  ces hommes qui ont toujours su  garder cette essence à l’origine  de la force du groupe: le respect  d’une mission et des valeurs  mises au service d’un système  d’enseignement, de formation  et de recherche scientifique  en gestion comme levier du  développement économique et  social durable. Au grand bénéfice  du tissu émergent des entreprises  et organisations marocaines.

Dans un contexte de compétition  internationale, Mohamed El  Moueffak, le Directeur Général  du groupe, grâce à son savoirfaire  et à sa persévérance, a su  faire progresser l’institution en  rassemblant l’ensemble des  membres du groupe autour  des grandes orientations de  développement proposées dans le  plan stratégique «Ambition 2015».
Au terme d’un bilan de quatre  années, le plan a porté tous ses  fruits. Résultat d’une gouvernance efficace non seulement en termes  de conception, de leadership,  mais aussi de suivi des actions  engagées, le plan stratégique en  question a nécessité la mobilisation  de tous: enseignants, personnel  administratif et étudiants.  Aujourd’hui, le groupe ISCAE  entame une nouvelle vision  porteuse d’avenir: «Performe 2020».  Vision plus que jamais centrée,  nous dit le DG de l’ISCAE, sur «la  qualité de la formation, l’appui à la  réussite, l’innovation pédagogique,  la mobilité internationale et  l’internationalisation des activités,  la recherche et la création». Tout un  programme.

Réforme pédagogique
Le groupe se situe aujourd’hui au  coeur d’un projet de développement  visant non seulement à mieux  adapter l’offre de formation aux  impératifs de l’ouverture et de la  mondialisation, mais aussi à mieux  restructurer les programmes et à  élargir la gamme des diplômes. Le  tout dans le cadre d’une recherche  constante de la qualité et de  l’excellence.

Tout en poursuivant la réforme  pédagogique, le groupe, qui a  lancé quatre nouveaux Masters  spécialisés ainsi que plusieurs autres  formations, notamment une école  doctorale en gestion et un centre de  recherche en gestion (CERGI), ainsi  que deux laboratoires de recherche  en finance et en management  sans oublier une chaire dédiée aux  Petites et Moyennes Entreprises  (PME), en partenariat avec le  groupe Attijariwafa Bank, est plus  que jamais décidé à renforcer son  positionnement parmi les grands  établissements d’enseignement de  gestion à l’échelle internationale.

Implanté depuis longtemps en  Guinée, le groupe ISCAE compte  s’ouvrir sur d’autres pays africains en proposant aux opérateurs  marocains appartenant au  domaine de la finance, des  télécommunications et du bâtiment  déjà bien installés sur le continent,  un appel d’offres national pour  renforcer le centre d’excellence de  l’ISCAE en Afrique. Le tout dans le  but de mieux répondre aux besoins  en compétences ayant vocation  à travailler sur place pour ces  opérateurs nationaux.

Modestie des ressources
Se distinguant par son  professionnalisme, l’ISCAE se  positionne plus que jamais  comme un partenaire fiable et  solide. Un partenaire qui a fait ses  preuves mais qui n’en continue  pas moins de signer plusieurs  nouvelles conventions avec des établissements étrangers de  renommée mondiale. Plus d’une  cinquantaine signées jusqu’ici. Sur  le plan national, des conventions  ont également été signées avec des  entreprises publiques et privées.  Autant de partenariats aussi  prometteurs les uns que les autres  ouvrant de nouvelles perspectives  aux étudiants de l’ISCAE : double  diplômes, maîtrise des langues  étrangères, connaissance  approfondie de nouveaux contextes  économiques et sociaux.

Une formation aussi excellente ne  pouvait qu’attirer davantage de  candidats venant des quatre coins  du Royaume. En 2015, pas moins de  2.778 candidats se sont bousculés  pour s’inscrire au concours d’accès. Le total des étudiants  de cette Grande École avoisine  aujourd’hui les 800 étudiants, au  lieu de 400 il y a quatre ans. Face  aux contraintes de l’augmentation  constante du nombre de candidats,  mais aussi face aux défis d’une  formation académique qualifiante  associée non seulement à une  formation à distance mais aussi à  une recherche et des publications  scientifiques de qualité, le DG du  groupe doit user de tout son savoirfaire  pour gérer un budget des plus  modestes. Comment, alors, arrivet-  il à concilier cette modestie des  ressources avec l’ambition qu’il  veut donner au groupe qu’il dirige?

Engagement à toute épreuve
Ceux qui ont pu le côtoyer de plus  près savent que derrière la rigueur dans la gestion qu’il a su insuffler à  son institution se cache un homme,  plein d’énergie, doté d’un sens de  l’écoute et de l’engagement à  toute épreuve. Un homme vigilant  quand à l’évaluation systématique  de la mise en oeuvre des objectifs  et des réalisations du plan d’action  qu’il a su mener depuis qu’il a été  nommé à la tête du groupe ISCAE.  Plus que jamais, Mohamed El  Moueffak considère que toute  vision, aussi ambitieuse soit-elle, ne  peut être porteuse de performance  que si elle est progressive, flexible  et ouverte aux adaptations et aux  enrichissements de toutes les  parties prenantes qui ont toujours  contribué au grand projet d’avenir  de l’ISCAE

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !