Dépêche
Accueil » A la une » El Othmani : la violence dans les établissements scolaires exige une approche intégrée

El Othmani : la violence dans les établissements scolaires exige une approche intégrée

Intervenant lors d’une rencontre avec les responsables centraux du ministère de l’Éducation nationale, consacrée aux derniers cas de violence enregistrés dans certains établissements d’enseignement, M. El Othmani a indiqué que « l’approche répressive ne suffit pas à elle seule pour endiguer ce phénomène qui nécessite une approche intégrée et globale incluant les dimensions psychologiques, scientifiques et sociales sans toutefois négliger la rigueur nécessaire ».

Et M.El Othmani de réaffirmer que « ces évènements sont condamnables et rejetés dans leur intégralité », en faisant observer que les cas de violence dans les classes et les établissements d’enseignement ne sont que des exceptions et non pas la règle car « il y a beaucoup de femmes et d’hommes de l’éducation nationale qui exercent leurs fonctions avec l’efficacité demandée, en plus des institutions qui s’efforcent de fournir un cadre positif pour l’éducation et la formation ».

De son côté, le ministre par intérim de l’Éducation nationale, Mohamed El Aaraj, a affirmé que la violence dans certaines institutions sont des cas « exceptionnels », en soulignant que « la dignité des éducateurs et éducatrices est une ligne rouge ».

Pour sa part, le secrétaire général du ministère, Youssef Belgasmi, a estimé qu’il est trop tôt pour parler de « phénomène » de la violence dans les écoles, en se basant sur le nombre d’établissements d’enseignement répartis sur le territoire national.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !