Dépêche
Accueil » A la une » El Othmani: les cas de violence à l’école requièrent une mobilisation pour y faire face

El Othmani: les cas de violence à l’école requièrent une mobilisation pour y faire face

Scène de violence dans une école ©ph:DR

Toutes les formes de violence au sein des établissements de l’éducation et de l’enseignement, quoiqu’ils sont « rares » et « limités », ne sont pas acceptables et requièrent une mobilisation de tout un chacun pour y faire face, a indiqué, jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani.

Intervenant à l’ouverture du Conseil de gouvernement, M. El Othmani s’est arrêté sur la mort tragique d’un élève victime d’une agression mortelle par son camarade de classe, déplorant l’existence de certains actes de violence, moins graves, au sein des établissements scolaires, particulièrement en période d’examens, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil.

Le Chef du gouvernement a souligné, qu’il avait, dès sa prise de connaissance de cet évènement tragique, pris contact avec le ministre de l’Education nationale, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur, a dit M. EL Khalfi, ajoutant qu’il a été décidé de prendre des mesures fermes dans les prochains jours afin d’éviter que ce genre de drames ne se répète dans les établissements scolaires, et ce en coordination avec le ministère de l’Intérieur, les autorités provinciales et locales et les services de la sûreté nationale qui jouent un rôle primordial dans la protection de l’école publique et son entourage, particulièrement en période d’examens, contre toutes les formes de violence.

M. El Othmani a appelé à protéger, en permanence, les établissements publics et leur environnement extérieur de toutes les formes de violence, soulignant la nécessité d’une adhésion de toutes les parties prenantes, avec la participation des parents d’élèves, des familles, de la société civile et des autorités publiques, ces dernières, a-t-il dit, étant principalement concernées par ce phénomène et appelées à le combattre.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !