Dépêche
Accueil » Sports » El Ghazi, nouveau rallié de la sélection de Zaki

El Ghazi, nouveau rallié de la sélection de Zaki

Étoile. Révélation cette saison 2014/2015 du championnat des Pays-Bas de football, Anwar El Ghazi devrait bientôt rallier la sélection nationale. Il aurait convenu avec le sélectionneur Badou Zaki de disputer la rencontre face à l’Uruguay fin mars 2015.

Étoile. Révélation cette saison 2014/2015 du championnat des Pays-Bas de football, Anwar El Ghazi devrait bientôt rallier la sélection nationale. Il aurait convenu avec le sélectionneur Badou Zaki de disputer la rencontre face à l’Uruguay fin mars 2015.

Parmi la flopée de talents ayant montré les dents cette saison 2014/2015 en championnat des Pays- Bas de football, Anwar El Ghazi tient assurément le haut du pavé. D’abord c’est à l’AFC Ajax, véritable pépinière footballistique du pays, qu’il a été lancé, par un entraîneur non moins talentueux, l’ancien international néerlandais Frank de Boer. D’ailleurs depuis le début de la saison, de Boer, qui tant dans sa carrière de joueur que depuis sa prise de pouvoir en 2009 à l’Amsterdam Arena, en a vu passer des pépites, n’a eu cesse de plébisciter El Ghazi. «C’est l’un des plus grands talents sortis ces dernières années par l’Ajax», disait-il à l’issue de la présaison, lors de laquelle le jeune (19 ans) footballeur d’origine marocaine s’était illustré en inscrivant 8 buts en moins de 150 minutes de jeu, en faisant la star des matchs de préparation. Les gratte-papiers sportifs amstellodamois ne s’y étaient pas trompés, promettant dès lors monts et merveilles à El Ghazi. Et il faut dire que le temps a fini par leur donner raison. El Ghazi a non seulement joué, disputant 30 matchs depuis le début de l’exercice, mais il a également satisfait. Il en est déjà à sept réalisations en championnat, les unes aussi importantes que les autres.
En Ligue des champions de l’UEFA (Union des associations européennes de football), il a été aligné lors des 6 matchs de poule, y allant même de son petit but face au FC Barcelone dans son antre du Nou Camp dans la ville de Barcelone en Espagne lors de la défaite ajacide (1-3). C’est lors de la double confrontation face au Barça qu’El Ghazi s’était d’ailleurs véritablement révélé à l’Europe. Remplaçant à l’aller à Barcelone en octobre 2014, il est titularisé d’entrée de jeu au retour en novembre 2014. Plus que par ses qualités offensives, c’est également défensivement qu’El Ghazi se montre à son avantage. L’engagement est total, récoltant un carton jaune dès la neuvième minute de la partie, et il est en grande partie responsable de la piètre performance de l’arrière latéral brésilien Dani Alves, véritable poison, généralement, sur l’aile, face auquel il est aligné à gauche. Sa maturité lors d’un match d’une telle intensité et surtout face à une adversité aussi prestigieuse détonne du coup. Elle s’ajoute à son explosivité, sa capacité d’élimination en un contre un, faisant qu’il est souvent comparé à son idole, le Portugais Cristiano Ronaldo, dont il rêve de marcher sur les pas en jouant à l’avenir en Espagne.

Engagement total
Autant de qualités que les sélections marocaine et néerlandaise se disputent depuis plusieurs mois. Si depuis septembre 2014 El Ghazi est régulièrement convoqué avec les espoirs “Oranje” (orange, en langue néerlandaise), étant habitué des sélections de jeunes de son pays de naissance depuis les moins de dix-sept, le climat d’islamophobie prégnant en Europe, surtout depuis les attentats, revendiqués par l’organisation salafiste djihadiste “Al-Qaïda dans la péninsule Arabique”, début janvier 2015 en France, ayant fait plus de 17 morts, l’aurait conduit à opter définitivement pour le Maroc, avait révélé le journal électronique Atlas-Lions. nl. En outre, la communauté marocaine de Hollande fait face ces derniers mois aux attaques de l’extrême droite néerlandaise, principalement représentée dans le Parti pour la liberté (PVV, Partij voor de Vrijheid en néerlandais), dont le président, Geert Wilders, avait déclaré en mars 2014 qu’il souhaitait qu’il y ait «moins de Marocains» aux Pays-Bas.
Ces éléments sont cependant insuffisants pour expliquer le choix du joueur, la sélection néerlandaise ayant depuis les années 1990 compté des joueurs d’origine marocaine, dont récemment le natif d’Aït Izzou, dans la région de Souss- Massa-Draâ, Adam Maher, et c’est surtout l’attachement d’El Ghazi à sa région de l’Oriental qui a été le plus déterminant. Son père, Mohammed El Ghazi, a pour l’anecdote longtemps évolué dans le club de l’Amal d’Al-Aroui avant d’émigrer aux Pays-Bas. Ses parents se rendent d’ailleurs toujours dans la région à chaque période de vacances. En tournée depuis le 11 février 2015 en Europe, le sélectionneur national Badou Zaki a convenu avec le joueur de le convoquer lors du prochain match de la sélection, prévu fin mars 2015, face à l’Uruguay dans la ville d’Agadir.
Zaki a maintes fois fait part du bien qu’il pensait d’El Ghazi. Si ce dernier, comme il le déclarait en 2013 à Atlas-Lions.nl, n’a jamais vraiment suivi les performances de la sélection marocaine, reconnaissant ne pas en être particulièrement “fan”, nul doute qu’il pourrait en être l’une des grandes stars à l’avenir

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !