Dépêche
Accueil » A la une » Décès de l’ancien directeur général de la MAP, Abdeljalil Fenjiro

Décès de l’ancien directeur général de la MAP, Abdeljalil Fenjiro

Abdeljalil Fenjiro est mort ce mardi 6 février 2018, à l’hôpital militaire de Rabat où il a été admis trois jours plus tôt quand son état de santé s’est dégradé. Il était en fait malade depuis quelque temps déjà et a été même hospitalisé en France. La dernière fois que l’on a entendu parler  publiquement de ce natif de Rabat en 1938, c’était en novembre 2015 lorsqu’il a reçu le prix honorifique de la 13e édition du Grand Prix national de la presse. Malade à l’époque déjà, ce prix a été remis à l’un de ses proches par un de ses amis de toujours, Seddik Maaninou. C’était pour l’ensemble de sa carrière de journaliste, il avait rejoint la MAP en 1962 comme stagiaire et en est devenu directeur général de 1974 à 1999. Il était le deuxième patron de l’agence Maghreb arabe presse après son fondateur Mehdi Bennouna.

Diplômé d’abord de l’Institut des hautes études marocaines, puis du Centre international de l’enseignement supérieur du journalisme relevant de l’université de Strasbourg en France, M. Fenjiro a vite fait de donner la pleine mesure de ses capacités non seulement de journaliste mais managériale. Il a gravi rapidement les échelons sous la direction du fondateur de l’agence pour devenir rédacteur en chef, puis directeur avant de prendre la direction générale au moment de la marocanisation de l’agence.

Professionnel, il l’a été. La MAP qui est devenue l’une des principales agences de presse africaines et arabes, c’est grâce à lui et à son implication de tous les jours. A la fois sur le plan administratif ou rédactionnel, la touche de M. Fenjiro était là. Indélébile. Sa rigueur était donnée en exemple. Ce n’est pas pour rien qu’une fois avoir quitté la MAP, il a été nommé ambassadeur du Maroc à Beyrouth. Un poste clé de la diplomatie arabe. Au Liban, M. Fenjiro a fait du bon travail dans un contexte difficile. Un poste qu’il a conservé jusqu’à son départ définitif à la retraite.

 

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !