Dépêche
Accueil » A la une » Décès de notre collègue Amale Samie, écrivain et journaliste

Décès de notre collègue Amale Samie, écrivain et journaliste

Notre ami, ancien chroniqueur à Maroc Hebdo, Amale Samie est mort ce samedi 27 janvier 2018, à la Clinique La source à Casablanca où il était admis quelques jours plus tôt. Son état de santé s’est dégradé ces derniers temps.

Originaire de la région de Ksiba pas loin de Beni Mellal, né en 1954, Amale Samie a commencé sa carrière professionnelle comme professeur de langue française. La langue française, c’était son dada. Un esthète de la langue de Molière. Un connaisseur de sa grammaire et de ses subtilités.

Homme de lettres, il avait reçu en 1991, le prix Grand Atlas pour son roman Cèdres et baleines de l’Atlas, catégorie Edition originale. Original, Amal Samie l’était toute sa vie durant. Iconoclaste, il revendiquait le qualificatif.

Sa chronique à Maroc Hebdo dans les années 90 et début 2000, avec pour nom Faut-il vous l’envelopper était un chef d’œuvre du genre. Homme de culture mais de politique nationale et internationale, ses articles documentés sur le conflit du Sahara marocain ou sur la situation en Algérie, notamment pendant la décennie de sang était repris pas les chancelleries et les confrères étrangers.

Depuis une dizaine d’années, il s’est installé dans son bled natal où il a présidé jusqu’à sa mort l’ASIDD (Association pour l’intégration et le développement durable). Une ONG fédérant les agriculteurs de la région…

Difficile d’oublier Amale Samie, ses rires, son bol de café et son paquet de cigarettes, ses remarques sur tel ou tel sujet, tel ou tel titre. Difficile d’admettre que l’homme nous a quitté sans nous prévenir… Adieu l’ami.

N. J.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !