Dépêche
Accueil » A la une » Décès de Abdallah Chakroun, un des pionniers du théâtre et du journalisme au Maroc

Décès de Abdallah Chakroun, un des pionniers du théâtre et du journalisme au Maroc

©ph:DR

M. Abdallah Chakroun, une figure de proue du théâtre et du journalisme au Maroc, est décédé jeudi à Casablanca, à l’âge de 91 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. La dépouille du défunt sera inhumée jeudi au cimetière Arrahma à Casablanca après la prière d’Al-Asr.

Né le 14 mars 1926 à Salé, feu Abdallah Chakroun y a entamé son cursus scolaire, apprenant les principes de la langue arabe et du fiqh et mémorisant le Saint Coran. Il s’est inscrit, par la suite, à l’école régulière bilingue français-arabe, en suivant un enseignement primaire, secondaire, avant d’accéder à l’enseignement supérieur à l’Institut des hautes études marocaines.

Après avoir terminé ses études d’arts de la scène à Paris, il a regagné le Maroc pour travailler à la radio nationale.

Feu Abdallah Chakroun a assumé des responsabilités en matière créative, médiatique, administrative à la radio puis à la télévision, en exerçant les fonctions de producteur, réalisateur de programmes, de journaliste, de rédacteur, de présentateur de journal, de chef de services et de divisions, et aussi de directeur de la télévision.

Eu égard à ses activités médiatiques, radiophoniques et théâtrales, il a également occupé le poste de chef de la division de la représentation arabe à la radio nationale avant de quitter le Maroc à destination de la Tunisie pour y travailler.

Feu Abdallah Chakroun a adhéré à l’Union des écrivains du Maroc (UEM) en 1961 et a légué à la postérité des oeuvres mémorables telles que des pièces de théâtre radiophoniques et télévisées, près de 500 pièces de théâtre en arabe et en dialecte marocain, nombre d’études, de recherches, et d’articles qui ont été publiés dans des revues de théâtre, de radio, de télévision et dans des magazines dédiés à la littérature populaire.

Il était l’auteur prolifique d’un florilège d’ouvrages tels ceux intitulés  »L’art de la radio, Tétouan » (1957),  »Poètes à la télévision » (1983), outre 5 ouvrages publiés par l’union de radiodiffusion des Etats arabes à Tunis :  »Le théâtre à la télévision et à la radio » (1984),  »Les droits d’auteur à la radio et à la télévision » (1986), « La poésie malhoun à la radio » (1987) et  »A l’aube du théâtre arabe au Maroc » (1988).

Parmi les autres ouvrages publiés par feu Abdallah Chakroun figurent  »La culture théâtrale » ,  »L’euphorie de la plume et la magnificence de la littérature »,  »Visions de la poésie malhoun »,  »L’Etat de la poésie, des poètes sur les rives du Bouregreg »,  »Une tournée dans le monde de la poésie et des poètes au Maroc »,  »Une vie au théâtre »,  »Entretien radiophonique sur le théâtre arabe »,  »L’art de la radio »,  »Les quatrains d’Abderrahman el-Mejdoub sur les ondes hertziennes », la pièce de théâtre intitulée  »Le col de la colombe ».

Il a, en outre, publié sa biographie intitulée  »Enfance et jeunesse sur les rives du Bouregreg » retraçant, en quatre parties, les principales étapes ayant marqué sa vie dans les villes de Salé et de Rabat, levant le voile sur les aspects de la vie de toute une génération et donnant un aperçu de la situation prévalant à l’époque dans les deux villes précitées et au Maroc.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !