Dépêche
Accueil » Auto & Moto » Essai de la semaine : JAGUAR F-PACE

Essai de la semaine : JAGUAR F-PACE

Que dire de Jaguar, en 2017? Aujourd’hui, où 25% des voitures vendues sont des SUVs. Il était impensable il y a une dizaine d’années, que le félin britannique produirait un jour son propre SUV. Tel que Porsche et son Cayenne à sa sortie, les puristes de la marque ont crié à l’ignominie. D’ailleurs, certains n’en sont toujours pas revenus. Bien des années plus tard, c’est au tour de Jaguar de mettre le pied dans le lucratif marché des SUVs. Et cette fois, personne ne s’est offusqué, tout le monde semble comprendre l’importance de ce segment chez chacun des constructeurs.

Attardons nous sur ce design majestueux!
Comme sur la sportive de la marque (F-Type), le coup de crayon de cette F-Pace est indiscutable. Phénoménale pour un SUV, si l’on peut dire. La signature visuelle du constructeur britannique est bel est bien présente, grâce à l’énorme calandre, aux phares xénons typiques et aux feux arrières fortement inspirés de la sportive.

Venant concurrencer principalement le Q5 de chez Audi, le X3 de BMW et surtout le Macan de chez Porsche, ce F-Pace marque bien le coup côté design, et cerise sur le gâteau, il est le seul à proposer des jantes de 22”. Long de 4,7m, large de 2,17m (incluant les rétroviseurs extérieurs), ce F-Pace offre au devant comme à l’arrière, un espace aux jambes largement suffisant pour se sentir à l’aise, et un coffre d’une capacité de chargement de 650L, allant jusqu’à 1743 litres sièges rabattus. Malgré une garde au toit relativement réduite, le large toit panoramique offre une entrée de lumière considérable, donnant une impression d’espace plus importante. Éclairant ainsi l’habitacle au design typique des Jaguar actuelles, le volant à trois branches, l’écran de 8” et la molette de la boîte à vitesse semblable à celles des autres modèles du britannique. Quant aux matériaux utilisés, nous regrettons juste la présence du plastique dur sur la console centrale, réduisant la qualité perçue globale.

Une fois installés sur le siège en cuir et le 2.0L diesel de 180 ch démarré, le bruit moteur sonne agréablement, ajoutant un brin de sportivité à notre luxueux SUV. Dès les premiers tours moteur, le F-Pace semble bénéficier pleinement de l’expérience de son cousin Land Rover. Une impression qui se confirme durant le trajet, que ça soit en chemin revêtu ou accidenté, les suspensions s’engagent pour le confort total des passagers.

Jaguar ne semble pas s’arrêter là, un deuxième SUV nommé E-Pace a été présenté. Parfaitement taillé pour concurrencer les futurs Audi Q4, BMW X2, et Mercedes GLA (2ème génération). Et puis un troisième SUV de Jaguar verra le jour, le 100% électrique I-Pace, ciblant l’Audi e-tron et le Mercedes EQ. La firme britannique remplit avec ce trio, des segments bien importants, visant une croissance de ses ventes sur de multiples marchés.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !