Dépêche
Accueil » Dernière minute » Création de l’Association du réseau des avocats marocains résidant à l’étranger

Création de l’Association du réseau des avocats marocains résidant à l’étranger

L’Association du réseau des avocats marocains résidant à l’étranger a tenu, samedi 17 mars 2018, à Rabat, son assemblée générale constitutive, en présence du ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, du ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, du premier président de la Cour de cassation, président-délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustafa Fares et du Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui.

Cette association permettra aux Marocains résidant à l’étranger d’accéder à des prestations d’orientation et d’assistance juridique et judiciaire dans leur pays d’accueil et faciliter la coordination, la collaboration et l’échange avec l’Association des Barreaux d’avocats du Maroc, notamment au niveau de l’accès à l’information juridique et judiciaire (textes de lois, jugements et décisions finaux rendus par les tribunaux marocains, jurisprudence de la cour de cassation…) au Maroc et/ou dans les pays d’accueil.

L’association, qui prend en considération la diversité des barreaux dans les pays d’accueil et veille à garantir une large représentativité de tous les avocats MRE, vise à organiser des programmes de prise de conscience et de sensibilisation au profit des MRE sur leurs droits et devoirs et à défendre les intérêts suprêmes du Maroc dans les rencontres et forums internationaux.

S’exprimant à cette occasion, M. Benatiq a souligné que la mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger est l’une des composantes majeures de la stratégie du ministère qui consiste à faire appel aux potentialités marocaines établies à l’étranger pour renforcer leur contribution au développement de leur pays d’origine.

Cette association est le fruit des travaux du 1er et du 2ème forum des avocats MRE tenus à l’initiative du ministère et de riches échanges et d’intenses discussions menées par des avocats de différents horizons, a-t-il rappelé, notant que ce groupement témoigne de l’attachement des Marocains du monde à leur mère patrie et démontre que les Marocains jouent un rôle influent, occupent des postes de responsabilité partout dans le monde et participent à la prise de décision à l’échelle internationale.

« A travers cette initiative, nous offrons à ces compétences un cadre facilitant non seulement leur implication dans les projets structurants du pays mais aussi l’opportunité de conclure des partenariats avec les acteurs publics et privés marocains afin de faire valoir leur expertise et leur savoir-faire », a-t-il souligné, relevant que le Maroc compte sur ses avocats MRE pour défendre ses intérêts, particulièrement la cause nationale.

Il a noté que plusieurs conventions seront signées entre le ministère et des bureaux d’avocats, les appelant à accompagner les investissements marocains et défendre les intérêts suprêmes de leur pays d’origine à l’étranger.

De son côté, M. Aujjar a affirmé que le Maroc a franchi des pas importants dans le domaine de la justice en adoptant une réforme « approfondie et globale », sous la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, notant que la constitution de cette association est un événement historique qui va enrichir les acquis du Maroc dans ce domaine.

Après avoir mis en avant les compétences de la communauté marocaine résidant à l’étranger, le ministre a relevé que la contribution des MRE est très significative dans la mesure où elle appuiera le processus de réforme et l’édification de l’Etat de droit et des institutions.

Il a également appelé les avocats MRE à accompagner les projets de développement du Maroc, tout en insistant sur l’importance de l’expertise et du savoir-faire des bureaux d’étude des Marocains.

Pour sa part, M. Fares a affirmé que cette rencontre est une illustration de l’approche participative et des valeurs d’ouverture dans la gestion des questions nationales, mettant en relief l’importance du métier d’avocat dans la consécration de l’Etat de droit.

Le pouvoir judiciaire a placé les MRE au centre de sa vision stratégique, en tant que composante essentielle du développement socio-économique et la Cour de cassation veille à l’exécution de la loi dans le respect des normes internationales au service des Marocains du monde, a-t-il dit, appelant à la préservation des droits de ces derniers et à la conclusion des partenariats entre les avocats marocains et les avocats du monde.

Quant au président du ministère public, il a exprimé sa fierté de la constitution de cette association qui renforce l’identité nationale des MRE et leur attachement à la mère patrie.

Après avoir mis en avant la noblesse du métier d’avocat, M. Abdennabaoui a annoncé qu’une convention de partenariat sera signée entre le parquet et l’Association, ajoutant que ces avocats constituent des références juridiques multilingues et pluriculturelles qui vont enrichir avec leurs expériences et bonnes pratiques le système judiciaire marocain.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !