Dépêche
Accueil » Economie » Cosumar participe au SIAM sous une nouvelle identité visuelle

Cosumar participe au SIAM sous une nouvelle identité visuelle

Mohamed Fikrat, Pdg du groupe Cosumar. - Ph : DR

Mohamed Fikrat, Pdg du groupe Cosumar. – Ph : DR

Des ambitions internationales pour le sucrier national

[quote font= »1″]Innovation. Deux grandes nouveautés marquent la participation de Cosumar à la 10ème édition du SIAM: une nouvelle identité visuelle qui reflète les nouveaux challenges de l’opérateur.[/quote]

Pour relever les nouveaux  challenges tant sur le plan  local qu’à l’export, Cosumar  s’est dotée d’une nouvelle identité  visuelle qui traduit la dynamique  d’avenir dans laquelle cet acteur agroindustriel  stratégique s’est engagé.
Une nouveauté qui marque  sa participation à la dixième  édition du SIAM. Le nouveau logo  reflète l’évolution de l’entreprise  et sa modernité. Les couleurs  emblématiques de l’entreprise y sont  clairement revendiquées. La nouvelle  identité visuelle annonce donc un  nouveau départ qui a fait suite au  succès de son projet de structuration  et la modernisation de la filière  sucrière. D’abord, la conjoncture s’y  prête favorablement. La production  réalisée au titre de la campagne 2013-  14 est de 478.000 tonnes (T) de sucre blanc extrait des plantes sucrières  produites localement. Le taux de  couverture a fortement augmenté pour  atteindre 40%, contre 29% seulement  l’année précédente.

“Cap vers l’excellence”
Avec la volonté exprimée de continuer  à renforcer l’amont agricole et d’asseoir  la filière sucrière au coeur du Plan Maroc  Vert, l’opérateur national, dirigé par  Mohamed Fikrat, vise désormais  le taux de 55% de couverture de la  consommation nationale en sucre d’ici  2020. L’entreprise et ses partenaires  veulent à cet égard atteindre un  rendement de 12 tonnes de sucre  à l’hectare dès l’année prochaine.  Un premier challenge qui nécessite  une amélioration continue des  performances. Preuve que cette  dynamique a été déjà enclenchée, le chiffre d’affaires consolidé de Cosumar  a atteint, en 2014, 6 milliards de DH, en  hausse de 1,2%, grâce surtout aux filiales  dont la production s’est améliorée de  32%.
La société dispose actuellement d’une  capacité de production installée de 1,65  million de tonnes par an alors que la  consommation du marché domestique  ne dépasse pas 1,25 million de tonnes.  Plusieurs conventions de recherche sont  signées avec des instituts nationaux et  internationaux.
Pour ne citer que cet exemple, un  terrain de 40 hectares dans le Gharb  est mis à la disposition de la Fédération  interprofessionnelle du sucre, où un  centre de recherche dédié aux cultures  sucrières est aménagé. Cosumar a  aussi l’ambition de devenir un acteur  régional créateur de valeur. “Cap  vers l’excellence 2016” est un projet  déterminé avec l’expertise de son  actionnaire de référence Wilmar,  le leader mondial de l’industrie  agroalimentaire, et de l’ensemble des  investisseurs institutionnels marocains,  pour se développer à l’international.  La société est ainsi préqualifiée pour  la construction d’un complexe agroindustriel  sucrier au Cameroun et elle  a également des projets au Soudan.  Depuis 2013 déjà, l’entreprise a vendu  du sucre blanc à la Mauritanie, au  Canada, à la Guinée Conakry, aux  Pays-Bas, à l’Albanie, à la Turquie et  à la Syrie. C’est dire que l’opérateur  national se donne tous les moyens  pour réaliser ses ambitions. Il a tout  pour grandir davantage.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !