Dépêche
Accueil » A la une » Compétitivité économique : Elalamy, bourreau du secteur informel

Compétitivité économique : Elalamy, bourreau du secteur informel

myhfid-alamy

« Ce qui dérange, c’est l’informel organisé et nous allons le combattre ». Moulay Hafid Elalamy ne mâche pas ses mots pour évoquer son engagement à combattre le secteur informel qui ouvre, selon lui, le champ à la concurrence déloyale et entrave la compétitivité économique au Maroc. Lors de la 25-ème édition du carrefour diplomatique organisé par la Fondation diplomatique, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique,  qui s’est dit « partisan de la fermeté quand il s’agit de l’équité », a insisté sur l’impératif d’accompagner le « petit informel ».

Elalamy, qui présentait au corps diplomatique présent, le plan d’accélération industrielle, a réitéré la disposition du Maroc à partager son expertise avec les pays du Sud, déplorant que les volumes des flux commerciaux  et d’investissement soient encore très faibles. Il a, dans ce cadre, mis en exergue le rôle que joue l’Afrique dans la croissance économique mondiale et le potentiel naturel et humain dont elle  regorge.   « Les journaux qui titraient le continent mort’, titrent aujourd’hui  le continent d’avenir' », a-t-il lancé, indiquant que le Maroc est l’un des premiers pays à investir en Afrique.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !