Dépêche
Accueil » A la une » Clôture de la 1ère édition du Salon national des céréales et légumineuses

Clôture de la 1ère édition du Salon national des céréales et légumineuses

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a présidé, dimanche à Berrechid, la cérémonie de clôture de la 1ère édition du Salon national des céréales et légumineuses, tenue sous le signe de la sécurité alimentaire.

Organisé par l’Association du Salon international des céréales et légumineuses, sous l’égide du ministère, ce salon reflète la dynamique insufflée par le Plan Maroc Vert pour la promotion et le développement des deux filières, la structuration et la mobilisation des acteurs du secteur.

La première édition s’est distinguée par une affluence importante et un grand intérêt de la part des professionnels, traduisant ainsi la place de choix de ces filières à l’échelle nationale et régionale, compte tenu de leur poids socio-économique et de leur rôle dans la sécurité alimentaire et la stabilité de l’activité agricole dans le milieu rural.

Cet évènement a permis de s’arrêter sur l’évolution et les performances réalisées par ces deux filières mais également de prendre connaissance des progrès techniques et technologiques en matière de production et de valorisation.

Dans une déclaration à la presse, M. Akhannouch a indiqué que la région de Casablanca-Settat est le premier producteur de céréales à l’échelle nationale, avec 24% de la production nationale.

La production céréalière durant les dix dernières années (2008-2017) s’est établie à une moyenne nationale d’environ 77 millions de quintaux, avec une performance de 96 millions pour la campagne 2016-2017, témoignant du bon comportement du secteur, s’est félicité le ministre.

Il a expliqué que le mise en place du Plan Maroc Vert a permis de renforcer les moyens de production pour atteindre les objectifs tracés.

La région de Casablanca-Settat est le deuxième producteur de légumineuses avec 27% de la production nationale. La filière céréalière constitue en effet une des principales filières de production agricole de la région, plus particulièrement au niveau de la zone de Chaouia, avec une récolte de plus de 26 millions de quintaux sur une superficie de près de 900.000 ha.

Sur le plan de la valorisation, la région de Casablanca–Settat occupe la première place en termes d’implantation des unités de valorisation avec près de 40 unités de stockage et d’emballage des céréales et légumineuses, 104 minoteries, avec un large réseau de multiplicateurs de semences.

Installé sur une superficie de 15.000 m², le salon a accueilli plus de 200 stands repartis sur 5 pôles : pôle des sociétés agricoles et valorisation, pôle institutionnel, pôle des produits du terroir, pôle machinisme ainsi que le pôle des congrès et des conférences.

Selon les organisateurs, le salon a constitué une occasion pour les institutions, les entreprises, les professionnels, les organisations professionnelles et interprofessionnelles, les producteurs ainsi que les intervenants de présenter leurs savoir faire et créer un lieu d’échange entre les différents opérateurs du secteur.

Cette édition a été organisée en partenariat avec la Chambre régionale de l’agriculture, le Conseil de la région, le Conseil provincial et les communes de la province de Berrechid.

Le salon a, en effet, créé une dynamique économique dans la région, dont l’essor agricole est bénéfique pour la réalisation des objectifs du Plan Maroc Vert.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !