Climat : Le président Emmanuel Macron appelle à une "mobilisation plus forte"

©ph:DR

Le président français Emmanuel Macron a appelé à une "mobilisation beaucoup plus forte" que ne l'est maintenant pour contenir la hausse des températures sous le seuil de 2 degrés, mettant en garde contre le risque de ne pouvoir atteindre cet objectif sans "un choc dans nos propres modes de production et de développement".

"Les engagements internationaux nous placent aujourd'hui sur une trajectoire de 3,5 degrés de réchauffement de la planète", a prévenu le chef de l’Etat français dans un entretien publié mardi par le journal Le Monde, le jour même de la tenue à Paris du Sommet mondial sur le climat (One Planet Summit).

"Nous sommes très loin de l'objectif de l'accord de Paris de contenir la hausse des températures sous le seuil de 2 degrés, et si possible 1,5 degré. Sans une mobilisation beaucoup plus forte, nous n'y parviendrons pas", a affirmé M. Macron.

Un accord avait été adopté en ce sens lors de la COP21 tenue, il y a deux ans, dans la capitale française. Depuis, les Etats-Unis avaient annoncé leur retrait de cet accord portant un coup au consensus réalisé alors.

Organisé à l’initiative du président français, conjointement avec l'ONU et la Banque mondiale, le Sommet de Paris sur le climat affiche notamment pour ambition d'impliquer la finance publique et privée à travers des actions et solutions concrètes, innovantes et solidaires en faveur particulièrement des pays du sud et des populations les plus vulnérables.

Le Sommet intervient notamment à un moment où les besoins mondiaux en infrastructures durables sont estimés par L'initiative New Climate Economy à pas moins de 90.000 milliards de dollars d'ici à 2030.

Laisser un commentaire