Dépêche
Accueil » Auto & Moto » Le Circuit Moulay El Hassan accueille la 3ème étape de la Formula E

Le Circuit Moulay El Hassan accueille la 3ème étape de la Formula E

Le week-end électrique de la ville ocre

Entre Paris, New York, Londres, Berlin, Rome, Zurich, et bien d’autres villes, Marrakech marque sa présence, et profite de tous ses atouts pour organiser l’une des étapes de la Formula E.

Après les 2 premières étapes organisées à Hong Kong, c’est au tour de Marrakech d’accueillir la 3ème étape du ABB FIA Formula E. Un championnat électrique qui n’a rien à envier à la Formule 1, sauf peut-être le bruit mélodique des moteurs thermiques.

Durant ces jours d’hiver habituellement froids, le soleil n’a pas manqué le rendez- vous et a encouragé de nombreux Marrakchis à remplir les gradins du Circuit Moulay El Hassan. Les pistes de ce dernier ont servi le samedi 13 janvier dès les premières heures de la matinée, aux essais libres. Les 20 pilotes des différents teams, se sont lancés pour but de découvrir de près le tracé et de trouver la configuration idéale pour leurs véhicules. Ces premiers tours de piste, ont permi au Brésilien Lucas Di Grassi, pilote officiel du team Audi Sport ABT Schaffler de réussir le meilleur chrono (1min 20s 300ms).

Un spectacle de haut niveau
Avant d’entamer une 2ème session, également libre, permettant cette fois-ci de se familiariser et d’étudier davantage le circuit, avant de se lancer dans les essais qualificatifs, définissant la grille de départ. Alors que des duels féroces se déroulaient entre les pilotes du milieu, causant des têtes à queues mais aussi des abandons. Les 3 pilotes à la tête de la course, ont maintenu un rythme bien plus élevé, devançant ainsi tous les autres concurrents. Sam Bird et Felix Rosenqvist lancés successivement deuxième et troisième, depuis la grille de départ, ont appliqué une pression continue sur le leader de la course Sébastien Buemi. Jusqu’à ce que Rosenqvist perde le rythme suite à un problème de boite de vitesse, et laisse donc Bird s’occuper en tête à tête de Buemi, pilote de Renault e.Dams.

Ce dernier, malgré des trajectoires maîtrisées, a succombé aux attaques de son poursuivant, et n’a pas pu l’empêcher de réaliser un très propre dépassement par l’intérieur, à 4 tours du finish. Aucun autre changement n’est notable, et Rosenqvist décroche ainsi sa deuxième pole position consécutive de la saison, et la 3ème de sa carrière.

À peine à sa 4ème saison, le championnat de formule E s’est rapidement imposé dans le monde du sport automobile international. Ceci s’explique essentiellement par l’enjeu de l’environnement et de la vision clairement responsable de la Fédération Internationale de l’Automobile, mais aussi par l’implication des constructeurs. Il est à noter que Renault, Jaguar, BMW, Audi et Ds sont déjà en compétition, et d’autres constructeurs se joindront à la course, comme Porsche, Nissan et Mercedes.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !