Dépêche
Accueil » Culture » Le chant amazigh à la rencontre des musiques du monde

Le chant amazigh à la rencontre des musiques du monde

Agadir abrite la 15ème édition du festival Timitar

Durant quatre jours, l’événement artistique propose une quarantaine de spectacles sur trois scènes animées par quelque 400 artistes.

La saison des festivals a bel et bien commencé. Après Mawazine, à Rabat, le festival des musiques sacrées du monde, à Fès, et le festival Gnaoua, à Essaouira, voilà que la capitale du Souss abrite son historique festival, Timitar. La 15ème édition de ce festival, qui s’est ouverte mercredi 4 juillet 2018, reste fidèle à sa devise: servir d’espace de rencontre entre musique et diversité, une sorte d’invitation de la part des artistes amazighs aux musiques du monde. Durant quatre jours, l’événement artistique propose une quarantaine de spectacles sur trois scènes animées par quelque 400 artistes. Les organisateurs s’attendent à ce que plus d’un million de personnes viennent, comme chaque année, démarrer l’été dans la station balnéaire sous le signe de la joie, de la tolérance et du partage.

Cette programmation éclectique allie musique marocaine et internationale, spectacles de danse et de théâtre ainsi qu’une panoplie de débats autour de thématiques liées à la place de l’art et du patrimoine au sein de la société, la préservation du patrimoine immatériel, ou encore la diversité culturelle et les droits de l’Homme.

Le festival met notamment à l’honneur les troupes traditionnelles qui participent à la conservation des traditions de l’art populaire marocain, en accueillant plusieurs troupes. On peut citer notamment Ahwach Argan Tafraout, Ahwach Tagmout, Rokba Ahl Essalam de Zagora, Ahidous Izouran du Moyen-Atlas, sans oublier Ahwach Taskiwin, danse martiale du Haut-Atlas occidental qui a récemment été inscrite sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente de l’Unesco. Le registre des Rways sera représenté par les éminents Rayss Bizmaouen, Rayss Lahoucine Amerrakchi, Lahoucine Elbaz, Rayss Belmoudden, Rayss Lahoucine Amentag, Rayssa Keltouma et Fatima Tamanart.

Curiosité et enthousiasme
A l’affiche de la scène internationale figurent des artistes venus de Jamaïque, des Etats-Unis, du Liban, d’Égypte, du Mali, de Madagascar, de Cuba, des Iles Canaries, d’Algérie, de Tunisie, du Niger, de France, du Sénégal, des Pays-Bas, de France et d’Espagne.

A la place Al Amal et dans d’autres espaces de la ville, le public est également au rendez- vous de plusieurs artistes reconnus au niveau national, dont Aymane Serhani, Cheb Youness, Oudaden, Zina Daoudia et Aminux. L’Afrique est fortement présente à travers le projet 3MA qui réunit les artistes Ballaké Sissoko, Driss El Maloumi, Rajery, venus du Mali, du Maroc et de Madagascar. Au fil de ses éditions, Timitar contribue au rayonnement culturel et musical de la région du Souss en permettant à la culture amazighe d’être connue et reconnue mondialement, tout en fidélisant un public, de plus en plus nombreux et toutes tranches d’âge confondues, animé par une curiosité et un enthousiasme grandissant pour découvrir ou redécouvrir les trésors musicaux d’ici ou d’ailleurs.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !