Dépêche
GCAM
Accueil » Culture (page 5)

Culture

La création littéraire arabe à l’honneur

L’Égypte invitée d’honneur de la 24ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) Dans sa programmation culturelle, le SIEL poursuit son ouverture sur les diverses géographies de la pensée et de la création. La foire internationale de Casablanca s’apprête, comme chaque année, à abriter la 24ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), qui ... Lire la suite »

Aux sources de l’inspiration artistique

Exposition des oeuvres de l’artiste peintre Abdeslam Kabbaj à la Galerie Arte Muse, à Casablanca À 80 ans, il est bien entretenu et déborde encore d’énergie et de créativité. L’artiste plasticien et calligraphe Abdeslam Kabbaj accueille, en personne, ce vendredi 26 janvier 2018, ses convives de qualité dans sa galerie Arte Muse, sise au quartier Beauséjour, en face du CAF ... Lire la suite »

Grand angle, du figuratif à l’abstraction

Olivier Dassault à l’Atelier Grognard, Rueil-Malmaison Photographe, Olivier Dassault ne s’accroche vraiment pas à la recherche visuelle. Son souci va au-delà, à la recherche d’une sorte d’authenticité cachée. Après Marrakech puis New York, en novembre 2017, l’Atelier Grognard, à Rueil-Malmaison, dans l’ouest parisien, accueillera une rétrospective du photographe Olivier Dassault jusqu’au 26 février 2018. Son thème: «Grand angle, du figuratif ... Lire la suite »

Paul Pascon, un été dans le Haouz de Marrakech

Arrêts sur images Trois décennies se sont écoulées depuis la mort de Paul Pascon. Son oeuvre reste toujours d’une extrême actualité. Mort en 1985, Paul Pascon reste jusqu’à aujourd’hui, une icône de la sociologie marocaine. Voire un mythe. Ses livres, dont le plus célèbre, Le Haouz de Marrakech, publié en 1977, constituent pour les chercheurs un matériau essentiel pour comprendre ... Lire la suite »

Numéro Zéro, de Umberto Eco

Numéro Zéro nous parle d’un journal du nom de Demain, mais qui ne verra jamais le jour. Il engage une demi-douzaine de rédacteurs pour cuisiner un joli brûlot. Pourquoi? En faire un livre-menace. Voici un livre à deux vitesses… si la chose se fait rare c’est que le livre qui court nos jours ose peu, pour ne plaider, au final, ... Lire la suite »

Portrait de Bilal Marmid, critique cinéma

L’homme à casquette Bilal Marmid, né le 27 février 1980, est un critique de cinéma marocain natif de Séfrou. Le mordant dont il fait exercice à l’encontre de ses invités le distingue d’un béni-oui-oui . À l’instar d’Obelix, Bilal Marmid est tombé dans la marmite tout petit tout frais. … Plutôt le natif de Séfrou que de la Gaulle, c’est ... Lire la suite »

A la recherche du pouvoir perdu

Le film de Mohamed Ahed Bensoudda dans les salles depuis le 17 janvier Le nouveau film de Mohamed Ahed Bensouda joue des contraires. C’est à la fois le pouvoir, l’amour et l’art. Un général dans les filets de Proust puis de l’amour. Il aime une chanteuse qu’il détruit, puis un pouvoir qui l’achève. Ceci n’est pas du Proust… Du moins ... Lire la suite »

Lancement à Skhirat du programme des tournées théâtrales en faveur des MRE

Dans le cadre de la stratégie nationale en faveur des Marocains du Monde, mise en place par le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration, un convention a été signée entre ce département et des troupes théâtrales marocaines en vue de programmer durant toute l’année 2018 une série de pièces de théâtre au ... Lire la suite »

« Sexe et mensonges », de Leïla Slimani

Sexe et mensonges se veut l’essai d’un sujet infatigable. Il y va de nos libertés marocaines. D’autant plus infatigables qu’il s’agit là de sexualité. Où en sommes-nous? Un essai de Leïla Slimani que tout Marocain a écrit de tête au moins une fois….car même à l’inventer, connaissant, de droit, sa société, il ne saurait le rater. Un problème nouveau mais ... Lire la suite »

Portrait de Amine Ennaji, acteur marocain

Il est partout… Amine Ennaji, né le 8 avril 1972, est un acteur marocain natif de Casablanca. Si les réalisateurs se l’arrachent, c’est qu’en plus d’être bon acteur, il est aimé du public. C’est à juste cinq ans qu’il fut épris de théâtre. Né dans un vivier d’art, Amine Ennaji n’est pas près d’en oublier le moteur. Son oncle Chafik ... Lire la suite »

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !