Dépêche
Accueil » Chronique

Chronique

LA SANGSUE PARLEMENTAIRE

Plébiscité, notre élu va pomper l’argent du contribuable, voyager aux frais de la princesse, valider des lois sans pouvoir les comprendre. Un élu, un député, est une  sangsue politique théoriquement  utile pour l’hirudothérapie  démocratique.  L’hirudothérapie étant l’utilisation  de la capacité de la sangsue à prélever  de façon indolore le sang humain en  injectant un anesthésique naturel et un anticoagulant  qui ... Lire la suite »

L’ÉTAT MOU

ASSISTONS-NOUS À LA FAILLITE DU DISCOURS OFFICIEL ET DE SES REPRÉSENTANTS PATENTÉS? C’est avec des sentiments mêlés qu’il faut aborder ce qui se passe  à Al Hoceima. Comment déterminer au juste les responsabilités?  Cela ne suffit pas pour autant; il faut en effet aller plus loin et être  “constructif”. Comment? La partie prenante la plus impliquée est assurément le gouvernement. ... Lire la suite »

Une violence conjugale inversée

L’homme y réfléchit à deux fois avant de se déclarer battu Une fois n’est pas coutume, la femme est dans le box des accusés  pour violence faite à l’homme. Phénomène limite et minime  par rapport à la violence habituelle en sens inverse. Lorsqu’on évoque la violence conjugale, on pense généralement  à une femme violentée par son mari. Ce renvoi, presque ... Lire la suite »

L’ombre d’un gouvernement?

Le nouveau Chef du gouvernement peine quelque peu à se faire une place particulière dans le champ politique et médiatique. Où en est-il? Où va-t-il? Et  que peut-il au final? Le  cabinet Saâd Eddine El  Othmani, investi le 26 avril  2017, n’échappe pas à ces  interrogations. Il y a bien le programme présenté  devant les deux Chambres du parlement  qui ... Lire la suite »

LE PRINTEMPS DES POPULISMES

Il n’y a que le sérieux et le bien  fondé durables pour arriver à bout  des problèmes. Feu mon père exprimait  cela en disant «ma yaslah  ghir l’maakoul». Le mot «maakoul  » représentait à l’époque un cocktail  entre le sérieux, le raisonnable et la  juste raison, dont le dosage dépendait  du cas et du moment. En cela, le populisme,  pur ... Lire la suite »

Le leadership en crise

Dans ce remue-ménage frappant les partis, suite à la formation du gouvernement El Othmani, se pose un problème de fond: celui de leur repositionnement dans le Maroc d’aujourd’hui. C’est vrai qu’il y a bien des divisions  et des dissensions aujourd’hui  dans la majorité des  partis. A quoi tient cette situation,  qui fragilise les formations politiques?  Une première raison tient à ... Lire la suite »

Cachez-moi ces pauvres que je ne saurais voir

LA MÈRE DES QUESTIONS: QUI CROIRE ENTRE M. BOUSSAÏD, M. LAHLIMI ET LA BANQUE MONDIALE? Nous ne connaissons pas nos pauvres. Nous ne savons ni qui ils sont;  ni combien ils sont. C’est gravissime pour un pays en voie de développement  que nous voulons émergent et même drapé d’indicateurs  de modernité. C’est ce qu’on peut déduire des propos de Mohamed ... Lire la suite »

Présidentielle sans frontières

M. Macron rêve d’un Maghreb ouvert sur lui-même et économiquement complémentaire avec lequel la France installerait un partenariat équitable. Que ce soit en France ou  ici même au Maroc, les  Marocains se sentent  concernés par l’élection  présidentielle française.  Les candidats sont  appréciés à l’aune  de leur rapport au Maroc et aux MRE.  Il ne pouvait en être autrement dès  lors ... Lire la suite »

Allons-nous vers une société sans argent liquide ?

Allons-nous vers une vie sociale submergée par des moyens virtuels des  transactions commerciales, mais néanmoins sonnantes et trébuchantes?  C’est cette perspective qui se dessine à l’horizon proche où les bons vieux  billets de banque, remplacés par une carte de paiement électronique ou  un simple clic, n’auront plus droit de cité dans nos us et coutumes quotidiens. Car voilà qu’encouragées par ... Lire la suite »

Quand le pouvoir monte à la tête de certains

Les agissements d’un ou des éléments de l’administration du Siam ne minent en rien l’ampleur, le prestige et la respectabilité du salon. Certains, dans notre cher pays  qu’est le Maroc, devraient  peut-être savoir que le fait  d’être préposé à une tâche  de responsabilité quelle  qu’elle soit ne leur accorde pour autant  pas une quelconque prééminence, ni leur  permet de s’arroger ... Lire la suite »

LE FANTASME D’ELYAS

Le PAM sera un parti d’opposition pas comme les autres. Il vient d’ajouter  une corde à son arc. Lors d’une récente rencontre avec les parlementaires  du parti, Ilyas El Omari a annoncé la création prochaine d’un “gouvernement  de l’ombre”. Lequel sera une sorte de contre-pouvoir de l’Exécutif en  place. La commission qui en aura la charge comptera des interfaces ministérielles,  ... Lire la suite »

Qui est d’accord sur quoi? Qui s’oppose à quoi?

On a attendu le gouvernement,  qui a  fini par se constituer.  Depuis, on  scrute l’horizon des  alcôves politiques de Rabat et  extension, pour savoir à quelle  sauce cet Exécutif sur le tard va  nous gouverner. Comme dirait Mustapha Ramid,  qui a pleuré à chaudes larmes sa  magistrature perdue, « la comparution »  de Saâd Eddine El  Othmani devant le parlement,  prévue pour ... Lire la suite »

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !