Dépêche
Accueil » Chronique

Chronique

UN ALGORITHME À CHANGER

La réponse sécuritaire aux attentes des manifestants d’Al Hoceima démontre l’incapacité du système à répondre de façon adéquate à des revendications de base. François Mitterrand, grand artiste politique d’une époque où le bonheur était possible ici et maintenant, n’avait rien à envier à Machiavel dans la connaissance des arcanes de la manoeuvre politicienne. A l’occasion du suicide de son ministre ... Lire la suite »

LE BONHEUR, DITES-VOUS ?

Difficile de soutenir que ceux qui sont contraints de travailler puissent considérer le travail comme une partie de plaisir. Selon l’Observatoire marocain du bonheur, qui a réalisé une étude auprès de 1.200 travailleurs, toutes activités confondues, les Marocains sont plus satisfaits et heureux au travail. D’autre part, Les ménages sont moins pessimistes et leur moral est au plus haut depuis ... Lire la suite »

QATAR BASHING

Dans un monde de chariaa islamya, la ruse du voleur qui crie au voleur pour ne pas se faire couper la main tient encore la route. Hier encore, la coïncidence  et le hasard avaient ceci  en commun: Tous les deux  constituaient des caprices  du destin qui surprenaient, par l’intersection  d’une série de causalités et  d’entrelacs de causes et d’effets, ceux  ... Lire la suite »

Le Rif, vivement l’accalmie

Après la tempête qui a embrasé la ville d’Al Hoceima et tenu en haleine  l’opinion publique, voici venu le temps du calme dans la rue et de la  sérénité dans les palais de justice. Deux conditions interactives; deux  supports dialectiques de la même problématique. Vendredi 2 juin 2017,  on avait fait un pas dans le sens de l’apaisement, lorsque le ... Lire la suite »

Pugilat diplomatique

On savait que “la diplomatie à l’algérienne” était paradoxale en soi. mais pas au point du coup de poing. Qu’en est-il de cette plainte d’un autre genre déposée par le Maroc auprès de  l’ONU? L’Algérie est accusée d’avoir transformé un bâtiment onu-sien en  ring de boxe. Voilà donc une histoire qui ne vieillira pas. Un nouveau type de boxe est ... Lire la suite »

LA SANGSUE PARLEMENTAIRE

Plébiscité, notre élu va pomper l’argent du contribuable, voyager aux frais de la princesse, valider des lois sans pouvoir les comprendre. Un élu, un député, est une  sangsue politique théoriquement  utile pour l’hirudothérapie  démocratique.  L’hirudothérapie étant l’utilisation  de la capacité de la sangsue à prélever  de façon indolore le sang humain en  injectant un anesthésique naturel et un anticoagulant  qui ... Lire la suite »

L’ÉTAT MOU

ASSISTONS-NOUS À LA FAILLITE DU DISCOURS OFFICIEL ET DE SES REPRÉSENTANTS PATENTÉS? C’est avec des sentiments mêlés qu’il faut aborder ce qui se passe  à Al Hoceima. Comment déterminer au juste les responsabilités?  Cela ne suffit pas pour autant; il faut en effet aller plus loin et être  “constructif”. Comment? La partie prenante la plus impliquée est assurément le gouvernement. ... Lire la suite »

Une violence conjugale inversée

L’homme y réfléchit à deux fois avant de se déclarer battu Une fois n’est pas coutume, la femme est dans le box des accusés  pour violence faite à l’homme. Phénomène limite et minime  par rapport à la violence habituelle en sens inverse. Lorsqu’on évoque la violence conjugale, on pense généralement  à une femme violentée par son mari. Ce renvoi, presque ... Lire la suite »

L’ombre d’un gouvernement?

Le nouveau Chef du gouvernement peine quelque peu à se faire une place particulière dans le champ politique et médiatique. Où en est-il? Où va-t-il? Et  que peut-il au final? Le  cabinet Saâd Eddine El  Othmani, investi le 26 avril  2017, n’échappe pas à ces  interrogations. Il y a bien le programme présenté  devant les deux Chambres du parlement  qui ... Lire la suite »

LE PRINTEMPS DES POPULISMES

Il n’y a que le sérieux et le bien  fondé durables pour arriver à bout  des problèmes. Feu mon père exprimait  cela en disant «ma yaslah  ghir l’maakoul». Le mot «maakoul  » représentait à l’époque un cocktail  entre le sérieux, le raisonnable et la  juste raison, dont le dosage dépendait  du cas et du moment. En cela, le populisme,  pur ... Lire la suite »

Le leadership en crise

Dans ce remue-ménage frappant les partis, suite à la formation du gouvernement El Othmani, se pose un problème de fond: celui de leur repositionnement dans le Maroc d’aujourd’hui. C’est vrai qu’il y a bien des divisions  et des dissensions aujourd’hui  dans la majorité des  partis. A quoi tient cette situation,  qui fragilise les formations politiques?  Une première raison tient à ... Lire la suite »

Cachez-moi ces pauvres que je ne saurais voir

LA MÈRE DES QUESTIONS: QUI CROIRE ENTRE M. BOUSSAÏD, M. LAHLIMI ET LA BANQUE MONDIALE? Nous ne connaissons pas nos pauvres. Nous ne savons ni qui ils sont;  ni combien ils sont. C’est gravissime pour un pays en voie de développement  que nous voulons émergent et même drapé d’indicateurs  de modernité. C’est ce qu’on peut déduire des propos de Mohamed ... Lire la suite »

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !