Chronique

La culture, un capital à valoriser

UN VÉRITABLE MARCHÉ DE LA CULTURE PEINE À SE DÉVELOPPER, FAUTE D’UNE VISION INTÉGRÉE. L’audiovisuel, l’édition musicale et litt&ea

Lire la suite

2021... La "mère des batailles" électorales

Les principes de concertation, de coordination et de solidarité posés par la Charte de la majorité n’ont connu jusqu’à présent qu’une application s

Lire la suite

Maroc–Argentine: Messi sera-t-il intouchable?

Lionel Messi devrait jouer, ce 26 mars, avec l’Albiceste contre le Maroc. Pour l’occasion, plusieurs clauses ont été émises par la fédération argentine d

Lire la suite

Droit à la protection rime avec droit au travail

CE N’EST PAS PAS AVEC UN TAUX DE CROISSANCE D’À PEU PRÈS 3 À 4% QU’ON VA ATTEINDRE CET OBJECTIF DE PROTECTION SOCIALE. Dans le cadre de la céléb

Lire la suite

Protéger mais aussi servir

LA POLICE MAROCAINE D’AUJOURD’HUI EST BIEN LA FILLE DE SON SIÈCLE. Dans un pays comme le Maroc où police rime d’abord avec maintien  de l’ordre, et donc d

Lire la suite

LE TEMPS DES ASSISES

Seddik Mouaffak L’OCCASION DE PASSER AU CRIBLE LES FAIBLESSES DE NOTRE MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT. En attendant le temps de l’action, voici venu le temps des assises en l’an 2019. Des assises national

Lire la suite

VERRE À MOITIÉ VIDE

WISSAM EL BOUZDAINI Pourquoi nos cadres mettent toutes voiles dehors Si ces cadres étaient rapatriés, le pays saurait rapidement en recueillir les fruits. On ne peut, pour le moins, taxer Saïd Amzaz

Lire la suite

LA POULE AUX ŒUFS D'OR

Abdellatif Mansour "le prof miracle" est à la tête d’un réseau de garage-classe. Les environnements les plus critiques et les situations les plus insupportables, on peut s’en offusquer au plus haut

Lire la suite

LA PROTESTATION DU FOND DES GROTTES

Abdellatif Mansour AU 21ÈME SIÈCLE, RETOUR À L’ÂGE DES CAVERNES, EN GUISE DE TOIT, POUR SE FAIRE ENTENDRE. Assurément, rien n’est suffisamment démonstratif, mais néanmoins réel pour attirer l’atten

Lire la suite

4 ans après le massacre de Charlie Hebdo, les caricaturistes évitent de rire sur l'Islam

Les dessinateurs de presse sont conscients plus que jamais qu’un coup de crayon dosé en humour anti-islam peut leur coûter la vie. Quatre ans après la tuerie qui a décimé en janvier 2015 le journal

Lire la suite