Dépêche
Accueil » Société » Le calvaire des zones reculées

Le calvaire des zones reculées

© ph:DR

La vague de froid isole de nombreuses régions du Maroc

Si les autorités n’ont signalé, pour le moment, aucune mort liée directement au froid, la situation médicale dans plusieurs régions reculées est connue pour être sinistrée.

Neige, vent glacial, verglas, les habitants des régions isolées du Royaume affrontent un hiver particulièrement rude, accentué par la misère et l’enclavement total. Malgré quelques actions de solidarité manifestée par des associations caritatives, la situation est décrite comme catastrophique dans certaines régions. Si les autorités n’ont signalé, pour le moment, aucune mort liée directement au froid, la situation médicale dans ces régions est sinistrée. Pour faire face aux besoins médicaux de la population souffrante, l’armée marocaine est entrée en ligne. Ainsi, sur instructions royales, l’armée a procédé au déploiement de deux hôpitaux médico-chirurgicaux de campagne respectivement à la commune rurale de Lalla Aziza, dans la province de Chichaoua, et à la commune rurale de M’semrir, dans la province de Tinghir.

Populations sinistrées
Les hôpitaux en question sont dotés de moyens permettant de réaliser des prestations médicales dans plusieurs spécialités, dont la pédiatrie, la gynécologie, la médecine interne, la chirurgie, la cardiologie, la traumatologie, la médecine ORL, l’ophtalmologie et la médecine dentaire ainsi que la médecine vétérinaire. Les deux hôpitaux disposent également chacun d’unités de radiologie et d’analyses en plus d’une pharmacie.

Outre l’armée, l’Etat, avec toutes ses institutions, semble décidé à venir en aide aux populations sinistrées. C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite du ministre de la Santé par intérim, Abdelkader Amara, dans le centre hospitalier provincial 20-Août d’Azrou. Cette structure hospitalière a été inaugurée en juillet 2017 pour un montant de l’ordre de 132 millions de dirhams. Ce centre, d’une capacité de 157 lits, couvre une population de quelque 160.00 habitants. D’une superficie de plus de 7.900 m2, il comprend, notamment, des départements de chirurgie, de traumatologie, d’orthopédie, d’ORL, d’ophtalmologie,…

Sur le plan humanitaire, l’engagement de la fondation Mohammed V pour la solidarité est réputé d’une grande efficacité. Ainsi, cette institution sociale poursuit ses opérations d’assistance pour alléger les effets de la vague de froid en octroyant des aides à un millier de familles relevant de trois communes de la province de Khénifra. Cette action menée, mardi 9 janvier 2018, fait partie d’un vaste programme d’interventions au niveau de cette province dans le cadre de l’opération grand froid-hiver 2018. Les aides, sous forme de denrées alimentaires et de couvertures, ont bénéficié à 370 familles de différents douars de la commune de Krouchen, et 336 dans la commune d’Aït Saâdli, ainsi que 260 au niveau de la commune Sidi Yahya Oussaâd.
Au total, cette opération humanitaire déployée par les équipes de la fondation, en coordination avec les autorités locales, a bénéficié à près de 3.350 familles réparties sur 48 douars de Khénifra.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !