Dépêche
Accueil » Economie » Bourse : IAM, une valeur à conserver selon CDMC

Bourse : IAM, une valeur à conserver selon CDMC

siege-maroc-telecom

Les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC) recommandent de conserver le titre de l’opérateur historique des télécommunications, Itissalat Al-Maghrib (IAM), dans les portefeuilles. A l’occasion de la publication des résultats trimestriels d’IAM, la société de bourse a établi une nouvelle valorisation du titre qui tient compte, directement, de l’impact de l’entrée des six nouvelles filiales africaines dans le périmètre de consolidation du Groupe. « L’évaluation du titre intègre les données détaillées des nouvelles  acquisitions, et incorpore les risques encourus dans leur mise à niveau dans le  risque spécifique lié à l’opérateur », souligne le CDMC dans un flash sur les  résultats du Groupe au titre des neuf premiers mois de l’exercice 2015.

Durant cette période, le revenu d’affaires consolidé d’IAM en progression de 16,4 % s’établit à 25,5 milliards de dirhams (MMDH), consécutivement à l’intégration des filiales africaines dans le périmètre du Groupe. En effet, sur une base comparable, cet agrégat se trouve en légère hausse de  1,7 % en raison de l’accroissement de 6,5 % du chiffre d’affaires (CA) des  activités à l’international limité, toutefois, par le repli du CA Maroc de 0,2%, ajoute la même source.

De leurs côtés, les activités d’IAM en Afrique Subsaharienne ont affiché une  croissance de 60,3 %, du fait de l’élargissement du périmètre du Groupe de 6,5  % sur une base comparable à 10,2 MMDH. Cette variation trouve son origine dans la croissance soutenue des filiales  historiques (+7,9 %) et le redressement graduel des filiales nouvellement  acquises, dont les revenus ressortent en hausse 4,6%  à fin septembre dernier  par rapport à une année plus tôt.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !