Dépêche
Accueil » Economie » Une bouffée d’air pour Casablanca en 2018

Une bouffée d’air pour Casablanca en 2018

Avec les projets de développement en cours, la capitale économique aura un nouveau visage

La concrétisation de la majorité des projets du plan de développement de la Région du Grand Casablanca (2015-2020) se fera en cette année 2018.

La volonté royale et le besoin de la population casablancaise, ont pu en un clin d’oeil transformer la ville de Casablanca en un chantier énorme à ciel ouvert. Diverses infrastructures, touchant de multiples secteurs, sont en cours de construction, et dont l’inauguration est prévue au courant de 2018.

Délaissés depuis des dizaines d’années, et maltraités par la population, les espaces verts se font rares dans la ville blanche. Au point que la nouvelle génération, ne semble pas connaître le charme des pique-niques, en famille ou entre amis, à quelques mètres de chez soi. Un contact avec la nature, qui s’est graduellement effacé, chez les Casablancais. Tout l’espoir est donc mis sur les quelques grands projets environnementaux de la ville.

À découvrir en septembre 2018
Un premier projet concerne le parc zoologique de Aïn Sbaâ, un réel symbole de la ville, existant depuis plus 80 ans. Ce projet de réaménagement, lancé en janvier 2016, prévoit une mise en place de trois aires géographiques représentant les continents africain, asiatique et américain. Ainsi qu’une collection animalière de plus de 45 espèces, une ferme pédagogique, deux grands espaces de pique-nique, et d’autres kiosques, boutiques et restaurant.

Le deuxième projet va dans un sens similaire, en plaçant l’habitant au coeur des préoccupations de la ville. Et concerne l’emblématique Parc de la Ligue arabe. Victime lui aussi d’une longue négligence, il se verra transformer d’ici septembre 2018, en un parc récupérant l’ensemble de ses espaces, totalisant une superficie globale de 30 Hectares, et entièrement ouvert sur la ville. Ce dernier offre évidemment des espaces verts, des parcours sportifs et des espaces de jeux. Permettant ainsi aux habitants en général, et à la jeunesse en particulier de profiter des espaces communs de la ville.

Volonté royale
Ces projets rejoignent celui du futur Grand Théâtre de Casablanca, situé à quelques mètres du parc et dont l’inauguration est prévue en juin 2018. Cet énorme chantier, vise à consolider la place de l’art et de la culture dans la capitale économique, et offre de nouvelles distractions pour la population à travers ses salle de spectacles (1.800 places), de théâtre (600 places), des musiques actuelles (300 personnes) et bien d’autres salles de répétition, de réunions, ainsi que des loges et des espaces techniques.

Le 16 décembre 2016, Sa Majesté a procédé au lancement des travaux d’aménagement de la Promenade maritime de la Mosquée Hassan II. Une nouvelle plateforme d’échange et un lieu de rencontre pour tous les Casablancais. Cette future promenade, dont l’inauguration est prévue en juin de l’année courante, contribuera à la cohésion sociale, à l’épanouissement des citoyens et à la valorisation de l’attractivité touristique. Les 13 hectares dégagés en bordure d’océan s’étalant jusqu’à la pointe d’El Hank, accueilleront des espaces de jeux pour enfants, ainsi que des espaces sportifs, des zones de repos ombragées avec une palette végétale adaptée au site et nécessitant un entretien réduit.

D’autres projets sont en chantier, dont la fin est prévue également pour cette année, tel le Super Collecteur Ouest de la ville, la forêt de Bouskoura Merchich et la deuxième ligne du Tramway.

D’importants fonds ont été déployés pour la concrétisation de ces projets, totalisant 1,99 milliard de dirhams uniquement pour le Parc Zoologique de Aïn Sbaâ (250 MDH), le Parc de la Ligue arabe (100 MDH), le Grand Théâtre de Casablanca (1,44 MMDH), ainsi que la Promenade maritime de la Mosquée Hassan II (200 MDH).

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !