groupe crédit agricole du maroc
Dépêche
groupe crédit agricole du maroc
Accueil » Archives de l’auteur: Mustapha SEHIMI (page 10)

Archives de l’auteur: Mustapha SEHIMI

Abdelilah Benkirane dispose-t-il d’une grande marge de manœuvre ?

Les inconnues du nouveau gouvernement Quelle que soit la formule  gouvernementale qui  finira par prévaloir d’ici  le 20 novembre 2016,  au plus tard, Abdelilah  Benkirane se trouve confronté à  d’autres contraintes. Selon le traitement  -ou la réponse– qui y sera  apporté, c’est le visage et sans doute  le mode de fonctionnement du nouveau  cabinet qui seront ainsi articulés.  En laissant ... Lire la suite »

Scrutin : Quels scénarios pour une future majorité ?

Analyse des résultats du scrutin du 7 Octobre Les urnes ont donc tranché, le  7 octobre 2016, pour désigner  les 395 membres de la nouvelle  Chambre des représentants.  Mais ont-elles clairement parlé  pour permettre de réunir, d’ici 2021,  les conditions d’un vaste programme  réformateur encore à l’ordre du jour  pouvant répondre aux attentes et aux  besoins des citoyens? Voire. Évoquons  ... Lire la suite »

Pour quel Maroc voter ?

Quelque 15,7 millions  d’électeurs sont appelés  à se rendre aux urnes le  7 octobre 2016. Leur bulletin  est pratiquement  comme un billard à quatre  bandes. Ils vont en effet opter pour un  candidat, un parti, un programme et  même pour un Chef du gouvernement  en arrière-plan. C’est dire le sens et  la portée de l’accomplissement de ce  devoir civique. L’offre ... Lire la suite »

Le PJD a déçu

Comment le dire? L’intérêt  du scrutin du 7 octobre  est là: quel Maroc voulons-  nous? Chacun des  32 partis en lice y va de  son couplet: c’est un rituel dans toutes  les campagnes électorales, surtout  celles portant sur une institution telle  que la Chambre des représentants,  dont les attributions ont été considérablement  élargies et renforcées avec  la nouvelle Constitution. Mais, ... Lire la suite »

UN ROI ZEN : Mohammed VI, 17 ans de règne

Au début du règne, certains  s’accordaient à penser que  le nouveau Souverain ne  donnerait pas la même priorité  que son père, feu Hassan II, à la  politique étrangère. Par tempérament,  disait-on: il était peu enclin aux grandmesses  internationales et à la visibilité  médiatique et diplomatique que cellesci  pouvaient avoir; par exigence aussi:  il ne comptait pas non plus asseoir sa  ... Lire la suite »

Le sahara dans la politique de Mohammed VI

Un regard rétrospectif sur les  seize années écoulées atteste  de plusieurs faits significatifs  à propos du Roi et du Sahara  marocain. Le premier d’entre eux est  sans doute la mise à plat d’une certaine  forme de gouvernement qui avait prévalu,  en particulier sous la houlette de l’ancien  ministre de l’Intérieur, Driss Basri. Quels  ont été alors les griefs? D’avoir une ... Lire la suite »

La question amazighe, de Rabat à Alger

La question de la revendication  culturelle kabyle en Algérie  pose, entre autres, un problème  de fond: celui de la capacité de  ce pays à la prendre en charge.  Pour l’État post-colonial consacré en  1962, il n’y avait pas matière à débat. Il  y voyait le prolongement d’une logique  colonialiste éligible au principe : “Diviser  pour régner”, en l’occurrence miner dès ... Lire la suite »

Victimes de la « hogra »

“Mmi Fatiha”, marchande  ambulante  qui s’est immolée,  le 9 avril 2016 à  Kénitra. Comme un certain Mohamed  Bouazizi, en Tunisie, en décembre  2010. Même désespoir et ce, face à un  mu. Celui de la “hogra”. Ce phénomène  de l’auto-immolation interpelle tout le  monde. Il faut y réfléchir, bien sûr, mais  aussi tenter d’appréhender une double  question: celle des facteurs qui ... Lire la suite »

Le Maroc sur le pied de guerre

Voilà le premier constat: le  Maroc et l’Algérie restent  les deux plus gros importateurs  d’armes du continent.  Un classement qui vient d’être dressé  dans le dernier rapport de l’Institut  international de recherche sur la  paix de Stockholm (SIPRI). Les transferts  internationaux d’armement indiquent  que les États africains ont  amélioré leurs achats de 19% pour  les périodes 2006-2010 et 2011-  2015. ... Lire la suite »

Ilyas El Omari, Monsieur antidote du PJD

Trois heures d’entretien. Ilyas  El Omari est un conteur. Il  parle de tout: il explique,  il plaide, il fait part de ses  engagements; il veut convaincre.  Voire.  Les interrogations ne manquent pas,  tant s’en faut. A propos du Parti  authenticité et modernité (PAM),  qu’il dirige comme secrétaire général  depuis le 24 janvier 2016, il s’attarde  sur le processus qui a ... Lire la suite »

Sahara marocain : Conclure

M’Hamed Boucetta,  ancien ministre des  Affaires étrangères  (1977-1983), a confié  dernièrement à un visiteur: «Sur le  Sahara, il faut conclure…» Il a relevé à  cette occasion que le Royaume a pratiquement  épuisé toutes les possibilités  d’un règlement négocié et qu’il fallait  «finir le job». Il a estimé que les errements  de l’actuel secrétaire général de  l’ONU, Ban Ki-moon, permettent plusieurs,  ... Lire la suite »

Le vrai visage de Ban Ki-moon

LE PARTI-PRIS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU SUR LE SAHARA MAROCAIN Une clarification est en cours –  et elle est la bienvenue. Elle a  trait à la partialité patentée du  Secrétaire général de l’ONU  sur la question du Sahara marocain.  La réaction vigoureuse du  gouvernement marocain, à travers un  communiqué daté du mardi 8 mars  2016, atteste bien de la ... Lire la suite »