Dépêche
Accueil » A la une » Attentats de Paris : Modifier la Constitution, frapper plus fort en Syrie,…la riposte de François Hollande (Video)

Attentats de Paris : Modifier la Constitution, frapper plus fort en Syrie,…la riposte de François Hollande (Video)

Le président François Hollande a tenu un discours ferme et offensif devant le Congrès réuni à Versailles ce lundi 16 novembre suite aux attentats qui ont touché Paris et la région parisienne le vendredi 13 novembre. « Le parlement français sera saisi dès mercredi d’un projet de loi prorogeant pour trois mois l’état d’urgence, décrété suite aux attentats de Paris. Nous devons faire évoluer la Constitution pour agir contre le terrorisme de guerre », explique d’empble chef de l’Etat français.

La France est en guerre d’un autre type qui est le fait d’une armée jihadiste et qui appelle un régime constitutionnel permettant de gérer l’état de crise, a-t-il indiqué, faisant remarquer que « la déchéance de nationalité ne doit pas rendre quelqu’un apatride ». Il a, à cet égard, souligné la nécessité de pouvoir déchoir de sa nationalité tout individu condamné pour un acte terroriste, même s’il est né Français dès lors qu’il bénéficie d’une autre nationalité, plaidant pour une interdiction à « un binational de revenir sur le territoire s’il présente un risque, sauf s’il se soumet à un dispositif de contrôle ».

Les actes de guerre commis à Paris ont été « décidés et planifiés en Syrie, organisés en Belgique et perpétrés sur notre sol », a-t-il en outre relevé, notant que l’ennemi a franchi une nouvelle étape et que la démocratie a la capacité de réagir. François Hollande a qualifié les attentats de Paris d' »agression » contre la France, ses valeurs, sa jeunesse et son mode de vie.

La France fait face à une organisation disposant de ressources financières et de capacités militaires, a poursuivi le chef de l’Etat français, expliquant que « nous ne sommes pas dans une guerre de civilisation » car « ces assassins n’en représentent aucune ». M. Hollande a, d’autre part, appelé les Français à faire preuve des vertus de persévérance, d’unité, de lucidité et de dignité.

Le président Hollande a en outre assuré que la France intensifiera ses opérations en Syrie et poursuivra ses frappes pour détruire l’organisation Deash qui a revendiqué les attentats de Paris. Il s’agit d' »une guerre contre le terrorisme jihadiste qui menace le monde entier », a-t-il estimé.

Le chef de l’Etat français a sur un autre registre annoncé que « 5.000 emplois supplémentaires de policiers et de gendarmes seront créés d’ici 2 ans ».

Evoquant la conférence des Nations unies sur le climat (COP21), prévue du 30 novembre au 11 décembre, le président français a fait savoir qu’elle sera maintenue et sera un « événement d’espérance et de solidarité ».

« Le rythme de notre démocratie n’est pas soumis au chantage des terroristes, et les élections régionales se tiendront elles aussi aux dates prévues initialement », a-t-il encore dit. M. Hollande a également fait savoir qu’il a demandé au Conseil de sécurité de se réunir dans les « meilleurs délais », pour adopter une résolution marquant la volonté commune de lutter contre le terrorisme.

Des attaques terroristes ont été menées dans sept lieux vendredi soir à Paris. Au moins 129 personnes sont mortes. 352 personnes ont été blessées et 99 d’entre elles sont dans un état d’urgence absolue.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !